A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE – AS NANCY LORRAINE 2-2. Des buts et des regrets !

Les deux buteurs du Nîmes Olympique : Florian Fabre et Tégi Savanier. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les deux buteurs du Nîmes Olympique : Florian Fabre et Tégi Savanier. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce samedi après-midi, sous une grosse chaleur et sur une pelouse catastrophique, le Nîmes Olympique et l’AS Nancy Lorraine se sont séparés sur un score nul (2-2) qui ne fait pas les affaires du club Gardois.

Un léger manque de concentration d’Azouni a bien failli refroidir les Crocos d’entrée de jeu. Le milieu nîmois manque une passe facile et lance involontairement Robic dont le tir croisé est à deux doigts de tromper Michel qui parvient à ralentir la course du ballon avant de le récupérer dans un deuxième temps (2’). Mais Nîmes va réagir et se créer une occasion en or par Koura, servi sur un plateau, qui rate complètement sa frappe devant Ndy Assembe (12’). Deux minutes plus tard, c’est la bonne. Une combinaison sur coup-franc permet à Fabre de se retrouver seul à l’angle de la surface. Il s’avance et alors qu’on s’attend à un centre, il choisit une frappe en force qui surprend le portier nancéen (14’). 1-0. Hélas, les Crocos ne vont pas dominer bien longtemps. Sur un centre de Robic, Dale grille la politesse à la défense nîmoise, passe devant tout le monde, et dévie suffisamment le ballon pour tromper Michel (20’). 1-1. La fin de mi-temps sera plus calme : les joueurs souffrant de la chaleur et d’une pelouse plus que limite.

La deuxième période reprend sur les mêmes bases que la fin de la première. Nancy ne cherche pas à faire le jeu et les joueurs de Pasqualetti ne sont pas non plus très mordants. Ripart est souvent recherché, souvent trouvé, mais ses tentatives passent à côté. Fabre a aussi une belle opportunité avec un tir depuis l’entrée de la surface mais son intérieur du droit n’est pas assez appuyé (63’). Une tentative de Tchenkoua sur un corner de Fabre connaîtra un sort similaire. Mais à dix minutes de la fin, tout s’accélère. Fabre est au coup-franc. Il trouve Marin qui dévie sur Ripart. L’attaquant est seul, à cinq mètres du but, face à un gardien à terre et parvient à lui tirer dessus ! Par bonheur, Savanier a bien suivi et pousse le ballon au fond (80’). Le stade exulte. 2-1. Seulement, l’histoire se répète. Et encore plus rapidement cette fois. Quatre minutes après le but nîmois, sur une grossière erreur de marquage, le jeune Maouassa, 17 ans, à peine entré en jeu, se retrouve seul dans la surface. Sa frappe croisée est imparable (84’). 2-2. Nancy, ce n’est pas immérité, revient une seconde fois dans le match. Les Crocos, eux, viennent de laisser passer leur chance de décrocher leur première victoire.

L'entraîneur de Nancy Pablo Correa. Photo Tony Duret / Objectif Gard
L'entraîneur de Nancy Pablo Correa. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Les réactions :

José Pasqualetti : « Sur le contenu, aujourd’hui, on était un peu en dedans par rapport aux dernières prestations. Mais dans l’esprit, on y est. C’est dommage de ne pas garder l’avantage plus longtemps. Ce soir (sic), on marque, mais on ne gagne pas. Mais on ne perd pas. Ca ne fait pas nos affaires mais nos affaires se règleront peut-être à la 37ème journée. Plus que 48 points à prendre ! »

Pablo Correa : « C’est un bon point. C’est la sentence, il faut l’accepter. Vu ce qu’on a produit, on pouvait espérer mieux, mais parfois moins. La chaleur et l’état du terrain ont eu un grand impact. On a pris deux buts sur des coups de pied arrêtés, c’est des fautes d’inattention. On part avec une impression bizarre de ce match ».

Fethi Harek : « On a la chance d’ouvrir le score et de mener deux fois de suite. C’est pas facile de sortir avec un match nul de ce match. On est frustré. Mais il faut retenir le positif : cette fois on marque. Il faut continuer. Je suis rassuré mais on n’engrange pas de points. Une petite victoire nous aurait fait énormément de bien. A l’avenir, il faudra plus de rigueur défensive ».

Florian Fabre : « C’est une grosse équipe en face mais on est frustré de ne pas prendre les trois points. Nancy ne panique pas, ne s’affole pas. J’ai l’impression qu’on fait un bon match mais on n’a pas forcément dominé. Les matchs à Laval et Clermont étaient mieux dans le jeu ».

Tégi Savanier : « Ca fait plaisir de marquer pour son premier match. Déjà on ne perd pas le match, c’est bien. La première mi-temps, on avait du mal à poser le jeu. En deuxième, on a mieux joué et on les a mis en danger ».

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité