A la uneActualités

BAGNOLS Une nouvelle place pour Carmignan, entre insertion et patrimoine

Les élus ont inauguré la nouvelle place hier soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les élus ont inauguré la nouvelle place hier soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un puits du XVIIIe siècle, avec autour une place en pierres abritée, sous laquelle trônent des bancs et un point d’eau : depuis quelques mois, le hameau de Carmignan, à Bagnols, dispose d’une place toute neuve.

Une place inaugurée hier soir en présence d’un public nombreux, garni d’élus et d’acteurs du monde associatif, et pour cause.

« Ils n’avaient jamais touché une truelle de leur vie »

Car la place neuve est sortie de terre par le biais d’un chantier d’insertion, mené conjointement par les services de la ville et l’association passe-muraille, d’après une initiative de l’association de défense de l’environnement des quartiers nord et est de Bagnols présidée par Gilberte Allègre. Neuf personnes âgées de 21 à 55 ans ont travaillé dur durant quatre mois et demie au second semestre 2014 pour l’ériger.

« Ce sont des personnes très éloignées de l’emploi qui ont pu reprendre un rythme professionnel », explique Karine Kajak, coordinatrice du pôle actions sociales de l’association Passe Murailles, qui réalise des chantiers d’insertion dans l’Hérault et le Gard. « Ils n’avaient jamais touché une truelle de leur vie, et ici il n’y avait rien, il a fallu tout monter », précise Eddy Kamtas, encadrant technique de l’association, qui dirigeait les travaux.

La photo souvenir, avec trois des jeunes du chantier d'insertion (à G.) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La photo souvenir, avec trois des jeunes du chantier d'insertion (à G.) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Gagnant sur tous les tableaux »

De fait, avant il n’y avait que le puits — qu’il a fallu rénover — et rien autour. Aujourd’hui c’est, dixit le maire de Bagnols Jean-Christian Rey, « un endroit qui a un vrai cachet. » Et l’élu de souligner le succès de l’opération : « on a réussi à allier l’insertion, une chose qui est parfois compliquée, et la rencontre avec le patrimoine et la sauvegarde du patrimoine. »

L’adjoint Maxime Couston est sur la même ligne : « c’est une belle réussite sociale, mais aussi pour l’environnement de Carmignan », quand la vice-présidente de l’agglo du Gard Rhodanien en charge de l’emploi et des compétences Geneviève Castellane souligne « un dispositif formidable, gagnant sur tous les tableaux, et que nous souhaitons reconduire. »

« Nous mettons 60 000 euros par an au niveau de l’agglo, et 28 000 euros de part municipale, a noté Jean-Christian Rey. Il faut aussi regarder ce que ça rapporte et ce que ça va rapporter. J’espère que cette place va devenir un lieu de convivialité, de partage de l’espace public. » Ce sera sans doute le cas dès samedi, pour la fête du quartier.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité