A la uneActualitésHandballHBCNSports Gard

HBCN Bertrand Roux : « Peut-être une recrue supplémentaire en fin d’année »

Claudine Mendy, Bertrand Roux et Monica Maliczkiewicz prêts pour la saison 2015-2016 du HBCN. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Claudine Mendy, Bertrand Roux et Monica Maliczkiewicz prêts pour la saison 2015-2016 du HBCN. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Le club de handball féminin nîmois joue sur quatre tableaux cette saison. Les objectifs sont clairs : remporter une coupe, se faire plaisir en Europe, et jouer les play-offs en championnat. La tâche s'annonce compliquée avec cinq joueuses de moins que l'an passé.

Oui, la finale de la coupe de France perdue contre Metz aux tirs aux but a laissé un goût amer la saison passée. C'est presque une habitude, le HBCN a perdu en final six fois depuis 1999. À chaque fois, la consécration n'est qu'à un fil. Pour tenter de conjurer le sort, Bertrand Roux, le président, est allé chercher Claudine Mendy, internationale pivot, à Metz. La joueuse de 25 ans avait été alignée par son entraîneur lors de la finale remporter contre le HBCN : "Le match aurait pu basculer pour Nîmes, cela s'est joué à rien du tout." Après deux saisons compliquées, elle souhaite se relancer à Nîmes et prouver qu'elle en a encore sous le pied. "Je veux montrer qui je suis. Les nîmoises sortent d'une très belle saison, j'espère avoir un rôle majeur dans cette équipe même si l'important c'est que l'effectif tourne sur la même dynamique que l'année dernière."

"Limiter les blessures"

Une autre recrue, Monica Maliczkiewicz, gardienne polonaise de 27 ans, vient renforcer l'équipe type pour cette nouvelle saison. Nîmes sera sa première expérience dans un club étranger. "C'est une étape importante pour ma carrière et le moment où jamais pour m'essayer ailleurs." précise t-elle. Deux recrues de choix, qui ne parviendront toutefois pas à combler le manque des sept joueuses de champ perdues. Christophe Chagnard, l’entraîneur, est conscient des difficultés qui l'attendent : "C'est le seul bémol de notre effectif. On va devoir gérer au mieux pour limiter les blessures". D'autant plus que le HBCN sera présent sur quatre tableaux - championnat, coupe de France, coupe de la Ligue et coupe d'Europe. Le président Bertrand Roux rassure : "on a des jeunes derrières qui peuvent pousser. On aura peut-être l'opportunité de prendre une joueuse supplémentaire en fin d'année."

Avec un calendrier serré dès le début et une envie légitime d'aller plus loin en remportant, enfin, une coupe, la 18 ème saison consécutive en D1 du HBCN s'annonce palpitante.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité