ActualitésCulture

BAGNOLS Le Battle Breakdance « continue à grandir »

La responsable du SMJ Virginie Sablon, la directrice du pôle éducation, jeunesse et sport à la ville Nathalie Ledoux et le conseiller municipal Ali Ouatizerga (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La responsable du SMJ Virginie Sablon, la directrice du pôle éducation, jeunesse et sport à la ville Nathalie Ledoux et le conseiller municipal Ali Ouatizerga (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le dimanche 13 septembre, le théâtre de verdure du Mont-Cotton de Bagnols accueillera la septième édition du Battle Breakdance, avec cette année pas mal de nouveautés.

Initialement programmé au complexe des Eyrieux, l’événement hip hop bagnolais a déménagé depuis l’an passé au Mont-Cotton, et en a profité pour passer à la gratuité.

750 personnes l’an dernier

Des changements payants, comme l’explique Virginie Sablon, responsable du Service Municipal de la Jeunesse (SMJ), qui coorganise l’événement avec l’association Da Storm et le LNB Studio : « avant nous faisions environ 500 personnes payantes aux Eyrieux, et l’an dernier nous étions à environ 750 personnes. C’est un événement qui fonctionne très bien et qui continue à grandir. »

Un point très positif, d’autant qu’à la base, « le battle est un projet qui vient des jeunes, nous sommes contents de le voir monter crescendo », appuie le conseiller municipal délégué à la médiation, aux équipements de proximité et à la jeunesse Ali Ouatizerga.

De fait, après être passé de l’échelle nationale à l’échelle européenne sur la scène du Brekdance depuis 2012, l’événement accueille cette année un battle Allstyle, « de la danse debout avec la discipline au choix », précise Virginie Sablon. Une nouveauté rendue possible par l’entrée dans la boucle de l’association bagnolaise Est-Vie’Danse. « C’était un de nos projets, travailler avec une association bagnolaise sur ce projet, ça donne une meilleure assise à l’événement sur la ville », note la responsable du SMJ.

Du haut niveau

De quoi balayer un plus large spectre de la danse hip hop, d’autant que le niveau sera cette année encore bien relevé avec 16 équipes venues de toute l’Europe, notamment d’Italie, d’Espagne ou encore de Suisse pour le Breakdance, et 12 équipes nationales pour le Allstyle. Les équipes, mixtes, s’affronteront en 2vs2 et se disputeront un prize-money de 200 euros.

Les danseurs locaux seront aussi représentés ave le LNB Studio, vainqueurs nationaux de la compétition de danse chorégraphique hip hop international, qui présentera un show chorégraphique.

De quoi plaire au public bagnolais, qui présente la particularité d’être « plutôt familial alors que sur d’autres Battles, ce sont plus des initiés, affirme Virginie Sablon. Le but est de toucher tous les bagnolais, tous les âges. »

Le Battle Breakdance et Allstyle européen de Bagnols, dimanche 13 septembre de 15 à 18h30 au théâtre de verdure du Mont-Cotton, entrée libre et gratuite. En cas de mauvais temps, la manifestation se tiendra au complexe des Eyrieux.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité