Culture

ARLES Feria du riz : la capitale de la Camargue va recevoir quelques stars de la tauromachie

 Juan Bautista

Au moment où les feux de l’été taurin s’estompent, la capitale de la Camargue va recevoir dès aujourd’hui quelques stars de la tauromachie.

Dans l’amphithéâtre romain revisité par Marie Hugo, l’art taurin prend une dimension particulière avec les acteurs et les spectateurs. Depuis sa venue en Arles la Corrida Goyesca demeure le point culminant des affiches de la Feria du Riz.

Samedi 12 septembre 18h, El toreo, le Bel canto et l’art plastique offre à la tauromachie de s’inscrire dans une dimension universelle. Avec le meilleur réjoneador de toute l’histoire taurine Pablo Hermoso de Mendoza, le madrilène El Juli, figura del toreo depuis 10 ans et Juan Bautista, matador arlésien véritable ambassadeur de la cité romaine, le ruedo arlésien offre aux aficionados de partager une tarde magique ou viennent s’ajouter les toros de la ganaderia Parladé (origine Juan Pedro Domecq).

Dimanche 13 septembre matin 11h, Novillada avec du bétail de Robert Margé (origines Cebada Gago, Nuñez del Cuvillo et Santiago Domecq) pour Lilian Ferrani triomphateur de la novillada de Pâques, Andy Younès lauréat de la Cape d’Or de la Féria de Nîmes et le Vénézuélien Manolo Vanegas arbitre du duel franco français. Novillada de prestige pour mettre en lumière les jeunes pousses de la tauromachie moderne.

L’après-midi à 17h, corrida de clôture, six toros de l’élevage andalou Cebada Gago (origine Domecq – Nuñez) qui vient de triompher en juillet dans les arènes de Mont de Marsan. Pour les affronter le matador de toros Mehdi Savalli sera entouré de Fernando Robleño et Alberto Aguilar. Trois toreros belluaires confrontés à ce genre de défis, combattre des cornus qualifiés de toros-toros !

Comme mise en bouche, ce Vendredi 11 septembre 21h, Rencontre des Tauromachies avec 1 toro pour les recortadores espagnols, 2 toros Navarrais de la ganaderia Macua pour les razeteur, 2 toros pour le rejoneador Gines Cartagena et les forcados portugais et 1 toros pour les sauteurs et écarteurs landais. Spectacle inédit qui assemble plusieurs disciplines artistiques et taurines.

Etiquette

Christian Cartoux

L'univers taurin et l'actualité Gardoise autour des aficionados, c'est ce que je vous propose de découvrir dans mes papiers, ouvrez l'oeil.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité