ActualitésPolitique

RÉGIONALES Sondage : le FN en tête au premier tour, la gauche rassemblée l’emporte au second

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Sondage réalisé pour la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Selon un sondage Opinion Way* réalisé pour EELV, le FN arriverait en tête au premier tour des Régionales (27%), talonné par la droite (24%). En troisième position, la gauche peut toutefois parvenir à conserver la Région... Si elle se rassemble.

Nouveau scrutin mais même combat pour la gauche. Entre les socialistes, les écologistes, les communistes et les candidatures DVG, l'émiettement électorale de la gauche est son principal adversaire. C'est ce que révèle à nouveau aujourd'hui, un sondage Opinion Way pour EELV qui a sondé les intentions de vote de 1 090 personnes pour les Régionales du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

La FN en tête au premier tour mais… 

D'après les résultats, le candidat Front National Louis Aliot arriverait en tête le soir du 6 décembre avec 27%. Il est talonné par Dominique Reynié (Les Républicains-UDI) qui se positionne en deuxième position avec 24%. Quant à la candidate PS-PRG Carole Delga - dont la famille politique est actuellement aux manettes des deux régions - elle ne se place qu'en troisième position avec 22%. Par la suite l'écart se creuse : le candidat EELV-Front Gauche Gérard Onesta est quatrième (EELV-Front de Gauche) avec 16%. Le maire de Montpellier Philippe Saurel ferme le banc avec seulement 8%.

La Région est-elle pour autant perdue pour la gauche ? Pas certain… Comme pour les Départementales du Gard, l'union pourrait éviter au PS de perdre son bastion du sud de la France. Pour ce faire, la gauche devra négocier avec EELV. En cas de triangulaire (désistement de Gérard Onesta qui a passé la barre des 10% pour se qualifier au second tour), la gauche plurielle l'emporte avec 42%, loin devant la droite (30%) et le Front National (28%) dont les réserves de voix sont insuffisantes.

Les plus connus ne sont pas les plus populaires 

Autre enseignement de ce sondage : la popularité des candidats. Si Louis Aliot (FN) est le plus connu avec un taux de notoriété de 63%, il n'est pas le plus apprécié. Seulement 35%de ceux qui le connaissent ont une opinion positive de lui. Celui qui jouit de la plus grande popularité est le candidat EELV- Front de Gauche, Gérard Onesta, (73%) mais il est beaucoup moins connu (30%). Le médiatique maire de Montpellier, Philippe Saurel, est également apprécié (65%) et légèrement plus connu que le candidat EELV-Front de Gauche (34%).

Pour le PS, la candidate Carole Delga est peu connue (28%) mais appréciée avec 68% de bonnes opinions. Quant au politologue et candidat de droite, Dominique Reynié, ce dernier a encore du pain sur la planche pour se faire connaître (23%) et apprécier (59%). Plus que trois mois pour infléchir la tendance…

*Sondage Opinion Way pour EELV auprès d'un panel de 1 090 personnes à trois mois du scrutin.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “RÉGIONALES Sondage : le FN en tête au premier tour, la gauche rassemblée l’emporte au second”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close