Actualités

BAGNOLS En images : le dixième salon du modélisme bat son plein

Hier, au salon du modélisme de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier, au salon du modélisme de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La dixième édition du salon du modélisme de Bagnols, organisé par la Miniflotte Gardoise, se tient jusqu’à ce soir à la salle multiculturelle et à la salle A du complexe Léo-Lagrange.

Et comme chaque année, il y a de belles choses à voir. « Nous avons 65 exposants cette année, il y a un peu de tout », note l’organisateur Jean-Claude Salert.

Les Playmobil ont fait leur entrée au Salon du modélisme de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les Playmobil ont fait leur entrée au Salon du modélisme de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et pour cette édition, outre les classiques bateaux, voitures et avions, il y a quelques nouveautés, comme par exemple la présence pour la première fois de Playmobil, avec l’association Gare aux Pleymos, basée à Avignon. « On est des fondus de Playmobil, on fait des dioramas sur différents thèmes », explique Maxime Louarn, membre de l’association venu avec son vice-président Ludovic Marceau. Pour le salon de Bagnols, c’est une ville de type western qu’ils exposent, et au quotidien, une passion : « c’étaient les jouets qu’on avait quand on était petits, maintenant on peut les modifier et les reprendre. »

Louis-Philippe Daronnat et ses Meccano (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Louis-Philippe Daronnat et ses Meccano (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

On part quelques mètres plus loin mais on reste dans le registre de l’enfance, avec cette fois les Meccano du valentinois Louis-Philippe Daronnat. Et ses Meccano à lui sont impressionnants, puisque ses grues et autres derricks sont à la fois grands et motorisés. « Je ne compte pas les heures, mais la grue c’est 5 ou 6 mois de travail », affirme-t-il. Lui qui fait des Meccano « depuis tout petit » démonte régulièrement ses créations pour en faire de nouvelles car il « essaie de ne pas exposer deux fois le même modèle. »

Les grues d'Alexandre Walkowiak (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les grues d'Alexandre Walkowiak (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Sur le stand d’Alexandre Walkowiak il y a aussi des grues, mais celles-ci sont sur des camions, qu’il fabrique lui-même. « J’utilise un logiciel de dessin industriel et après de la découpe numérique », explique l’alésien qui ne reproduit que des engins de l’entreprise gardoise Lafont, « car j’ai plus ou moins l’accès à leur parc, l’autorisation de reprendre leur logo et un ami à l’agence d’Alès, mais malheureusement je n’y travaille pas. »

Le bateau de Serge Palbois (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le bateau de Serge Palbois (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après ce qui roule passons à ce qui flotte, avec les bateaux de Serge Palbois. Basé à Jonquières, dans le Vaucluse, ce passionné reproduit de bateaux après avoir abandonné les avions vu qu’« à cause du mistral, ils ne pouvaient pas voler longtemps. » Il vient de finir la reproduction d’un bateau anglais de plaisance, qui aurait dû faire son baptême dans la piscine Guy-Coutel ce week-end. Las, le temps en a décidé autrement, mais le vauclusien garde le sourire et s’apprête à se lancer dans la reproduction de son prochain bateau, « un navire à fond plat néo-zélandais de 1903. »

Le paquebot France, réalisé par le Club de Saint-Mandrier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le paquebot France, réalisé par le Club de Saint-Mandrier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et question bateaux, le Club de Saint-Mandrier est venu avec de magnifiques pièces, comme la réplique du Calypso de Cousteau, ou encore ce gigantesque France.

Les sous-marins sont également bien représentés (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les sous-marins sont également bien représentés (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les sous-marins ne sont pas en reste, des engins de guerre à celui de Tintin dans le Trésor de Rackham le Rouge.

Autant de maquettes qui devaient faire des démonstrations sur la piscine Guy-Coutel, mais les conditions météo ont contraint les organisateurs à tout rapatrier en intérieur, y compris l’atelier pour les enfants. De quoi rester au sec pour un dimanche qui s’annonce pluvieux.

De 9h30 à 12h et de 14h à 18h30 à la salle multiculturelle et à la piscine Guy Coutel. Entrée : 5 euros, demi-tarif pour les moins de 10 ans et gratuit pour les moins de 5 ans.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité