A la uneActualitésPolitiqueSociété

FAIT DU JOUR EHC Gardoise : une école privée proche d’Alain Soral

EHC Gardoise, école privée hors contrat installée dans un ancien studio de danse. Image Google Map.
EHC Gardoise, école privée hors contrat installée dans un ancien studio de danse. Image site web EHC Gardoise.

D'après une enquête publiée par le site streetpress, un couple de Nîmois à l'origine de l'école EHC créée en 2014 serait proche du sulfureux écrivain d'extrême droite Alain Soral.

L'EHC se présente comme une école traditionaliste, alternative et indépendante, hors contrat avec l’État. Créée à la rentrée 2014 dans des anciens studios de danse à Saint-Césaire, elle accueille une cinquantaine d'enfants âgés de 2 à 10 ans de la maternelle à la primaire et est déclarée auprès du rectorat de l'Académie de Montpellier. Son statut d'école "privée hors contrat" lui confère une liberté totale dans les choix pédagogiques et le recrutement des enseignants.

Une liberté qui a un prix : sans l'aide de l’État, des mensualités de 200 euros sont demandées aux parents d'élèves, soit 2 000 par année scolaire. Pour minimiser ces dépenses, le couple dirigeant de l'établissement Claire et John Bengtsson, se sont rattachés à deux associations, l'Association Education Solidarité et le Mouvement Catholique des Familles qui délivrent des bourses aux parents jusqu'à diviser par deux les frais de scolarité. Avec des frais de fonctionnement qui tournent autour de 6 000 euros mensuels, (loyer, paiement des salaires à deux enseignants et une aide périscolaire), le couple n'a pas de quoi se dégager de salaire et puise dans ses économies et ses autres activités parallèles, comme la vente en ligne de produits "éco-responsables" sur leur site Au Bon Sens en collaboration avec Alain Soral. C'est par le biais de leur société Eau Vive, grossiste domicilié à Saint Felix de Pallières, que Claire et John Bengtsson ont pu honorer une commande d'un montant de 42 250 euros en octobre 2014 pour le compte de la SARL "Culture pour tous" dirigée par le créateur du site Egalité & Réconciliation.

L'enquête réalisée par Streetpress vise à décrypter les rouages du système de "l'antisystème" Alain Soral : un commerce juteux et bien ficelé. Essayiste et idéologue très populaire sur le net, partenaire de provocations avec Dieudonné, l'homme est à la tête d'un véritable business, parallèlement à la propagation de ses idées sur le site Egalité & Réconciliation où il fustige les bobos, les féministes, les homosexuels, les juifs. Et ça marche. En 2015, il se classerait parmi les 250 sites français les plus visités. Pour asseoir cette notoriété, des sections locales sont montées dans toutes les régions de France. On retrouve le couple créateur de l'école EHC Gardoise comme animateur de la section Gardoise d'Egalité & Réconciliation. Une information confirmée par Alain Soral lui-même dans l'une de ses vidéos. Selon ce dernier, l'affiliation va même plus loin. "Ce sont des militants et des cadres locaux. Non seulement nous les avons aidés mais nous les avons cofinancés."

Port d'une blouse cousue au nom de l'établissement, cheveux courts, boucles d'oreilles et vêtements de marque interdits, dictée quotidienne, les méthodes de l'EHC Gardoise peuvent paraître réactionnaires, mais sont parfaitement légales, de même que le contenu des cours, régulièrement contrôlé par des inspections académiques. Contacté par téléphone, John Bengtsson n'a pas souhaité répondre à nos questions oralement, seulement par mail. Une semaine plus tard, aucune réponse ne nous est parvenue.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

9 réactions sur “FAIT DU JOUR EHC Gardoise : une école privée proche d’Alain Soral”

  1. Bah ,et alors mon grand , il est ou le probleme au juste ?????

    Perso je trouve qu’ils se débrouillent plutôt bien sans pomper de subventions de l’état contrairement à tous les autres ,perso je trouve cela exemplaire .Le seul reproche que je puisse faire à Soral c’est sa tendance matchiste un peu trop souvent mal venue , mais bon … à coté de DSK ça reste un tendre ha ha ha ,et puis toutes les qualités réelles de Soral valent bien qu’on puisse tolérer quelques imperfections .

  2. Oui et alors ? Ce que vous décrivez ressemble à l’école publique des années 60. Ce dossier SORAL est totalement vide. Cet acharnement est écoeurant

  3. De quel acharnement parlez-vous ? L’article ne parle pas de prosélytisme ou de quoi que se soit de suspect. Simplement du fait que le couple Bengtsson, parallèlement à cette école, fait du commerce et milite pour Alain Soral, qui se qualifie lui-même de « national socialiste », idéologie dont l’abréviation « nazi » est plus populaire. Si j’avais des enfants à mettre dans cette école, j’aimerai autant être au courant avant.

    1. Sur cette qualification de national-socialiste, le journaliste conséquent aurait sans doute mentionné la version du principal intéressé. Pallions ce manquement déontologique :

      http://www.dailymotion.com/video/x1lb10g_national-socialiste-soral-repond_news

      Quant aux méthodes qui peuvent apparaître réactionnaires aux yeux d’un autre journaliste, notons qu’elles auraient très certainement eu l’avantage d’éviter à ce dernier de multiplier erreurs d’accord et de conjugaison.

      Aussi, afin de donner quelques éléments de comparaison pour que le lecteur puisse exercer son libre arbitre sur la base de sources pertinentes et croisées qu’aurait du rapporter cet autre journaliste, nous communiquons l’url de la page intitulée « Frais de scolarité » du site de l’ESJ dont cet autre journaliste annonce qu’il est diplômé.

      http://www.esjparisgrandlille.fr/frais-de-scolarite/

      Cet autre journaliste devrait peut-être s’interroger sur la nature de la transaction qu’il a passée avec l’ESJ : cette dernière a-t-elle réussi à faire de lui un journaliste conséquent ? Ou bien l’a-t-elle escroqué en lui faisant croire qu’elle avait fait de lui un journaliste « de solutions » ?

  4. Allez, c’est parti pour un petit décryptage. Alors, Soral n’est pas d’extrême droite, je veux bien le croire en effet. Il est justement l’exemple parfait du mélange des genres, toujours sous fond de populisme, et rappelle que, oui, il y a un lien entre l’extrême gauche et l’extrême droite (Soral a aussi été membre du PC). Mais donc, si Soral n’est pas d’extrême droite, vous m’expliquerez ce qu’il faisait au GUD, ce mouvement issu de l’université la moins de gauche de France, Assas ?

    Sur sa qualification de « national socialiste », que montre cette vidéo ? Encore un mélange des genres qui trouble les plus crédules. La diatribe soralienne qui consiste à avancer des manigances sorties de nulle part. « L’extrême droite, au moins depuis 1945 et encore plus depuis mai 1968, est une invention du gauchisme sous sponsoring atlantiste pour cacher que le national socialisme était socialement de gauche (…] qualificatif qui désigne pour moi les néoconservateurs, les impérialistes américano sionistes ». OK. Et plus loin, cette présentation du livre de Francis Delezy « la révolution européenne » écrit par « un français de gauche, mais de gauche inattaquable, qui est une apologie de l’économie national socialiste allemande. »

    Vous faites donc l’apologie d’un modèle économique qui repose sur la production d’armes, le pillage des biens juifs, et l’expansion territoriale ?

    Le problème de la fachosphère, c’est qu’elle passe un temps considérable à semer des thèses complotistes partout sur la toile, avec des sources bidons et des photos montages truqués qu’elle n’a pas pris la peine de vérifier, mais la provenance de « Fdesouche ou Egalité et Réconcilitation » vous suffit à prouver que telle théorie est fondée ou pas. Mais allez-y, mettez vos enfants dans une école où on leur apprend à uniformiser leur apparence au moins autant que leur cerveau, à vanter les mérites d’une nation qui fût jadis, au temps de la colonisation, une Grande Nation. Et puis, au lieu de vous étendre sur la transaction financière que j’ai passé avec l’ESJ, demandez vous plutôt qui peux payer des frais de scolarité de 200 euros mensuels dans une école maternelle. Mais ça aussi, c’est probablement une idée de gauche. Et puis, ils ne touchent pas de subvention ? Et bien si, puisqu’il y a deux associations qui financent 50 % des frais de scolarité.

  5. « Et puis, au lieu de vous étendre sur la transaction financière que j’ai passé avec l’ESJ, demandez vous plutôt qui peux payer des frais de scolarité de 200 euros mensuels dans une école maternelle. Mais ça aussi, c’est probablement une idée de gauche. »

    Vous faites donc le lien entre des frais de scolarité et les opinions politiques des gens…
    Car à 700 EUROS par mois, il en faut des ressources pour se payer une école Montessori par exemple. Mais Josiane BALASKO qui y a envoyé sa fille Marylou Berry durant toute sa scolarité est certainement une activiste d’extrême droite! Ne parlons pas non plus des tarifs de l’école alsacienne à titre d’exemple, école préférée de tous les gauchistes d’Ile de France aux tarifs qui équivaut au PIB du Botswana.

    Vous argumentez que « la « fachosphere » sème des thèses complotistes partout sur la toile, avec des sources bidons et des photos montages truqués qu’elle n’a pas pris la peine de vérifier ».
    C’est très intéressant ça. Vous nous donnez un exemple ou deux? 🙂

    Quant à la « grandeeeeur de la France » du temps des colonies?! Soral est un anti-colonialiste convaincu et un pro-arabe de première, ce qui lui est suffisamment reproché par tout le milieu nationaliste et qui lui a d’ailleurs valu (pour le côté pro-arabe) son départ en trombe du FN.
    Quant à la grandeur passée de la France tant défendue par Jules FERRY dont la tombe fut honoré, dès son investiture, par le Grand « ennemi de la Finance » François « pate molle » Hollande, je vous laisse songer à ses convictions socialiste de gôche et à la portée de ses propos sur le colonialisme:
    « Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures. En cela, elles ont un devoir de civiliser les races inférieures » Jules FERRY 28 juillet 1885.

    Pour ce qui est du reste de votre prose, votre profession n’est quand même pas d’être un journaliste libre et indépendant? Rassurez nous un peu…

    Car alors que je ne suis absolument pas d’accord avec tous les postulats de Soral, à vous lire, je commence à le rejoindre tout à fait pour ce qui de sa définition du métier de journaliste et comme vous n’êtes pas au chômage, vous comprendrez très vite ce que l’ensemble des français commencent à penser de types comme vous.

  6. Alain Soral rappelle régulièrement, qu’en France, la possibilité de s’exprimer librement est directement liée à l’indépendance économique. Inutile donc de lui reprocher d’être en accord avec ses principes parce qu’il développe des activités économiques.

    Si Soral est attaqué, c’est avant tout pour sa liberté de parole. Voyez ce qu’il y a de plus remarquable chez les adversaires de Soral : ce ne sont pas leurs arguments (inexistants) mais leur jalousie haineuse 🙂

  7. Par antisémitisme maladif Soral a basculé dans l’extrême extrême droite après avoir vadrouillé à gauche. Dieudonné est presque un mou à côté de lui. Cela dit , je ne suis pas pour les interdictions ni de l’un , ni de l’autre. On combat par les idées. Là visiblement Soral s’insinue par la bande dans le milieu scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité