ActualitésEconomie

NÎMES Lancement du Start-up challenge à Hoche ce matin

Lancement du Start-up challenge à l'université de Hoche ce matin. (Photo baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Lancement du Start-up challenge à l'université de Hoche ce matin. (Photo baptiste Manzinali / Objectif Gard)

L'IFAG et l'université de Nîmes se sont associés pour un concours de création d'entreprise, le Start-up challenge. Les élèves ont 48h pour imaginer un projet cohérent.

Ils ont un parcours scolaire différent mais vont devoir composer ensemble pour mener un projet, les étudiants de l'école de management l'IFAG et la licence professionnelle mention textile étaient réunis autour d'une table dans une classe du site Hoche. Objectif : "associer la créativité des uns et l'organisation des autres sans enjeu, dans un cadre amical" précise Christophe Moineau, responsable de la licence professionnelle à l'université. "Créer les entreprises de demain avec les outils de la start-up d'aujourd'hui" ajoute Pierre Alzingre, dirigeant de l'agence marketing Visionari et organisateur du concours. Pour cette deuxième édition nîmoise, une soixantaine d'étudiants par équipes de quatre vont mettre sur table leurs premières ébauches jusqu'à 16h, entourés d'une quinzaine de professeurs et professionnels. "Il faut leur faire comprendre que l'entreprise, ce n'est pas que du fric, c'est aussi porteur de valeurs sociales" conseille Pierre Alzingre à l'équipe pédagogique, qui va être confrontée aux idées parfois farfelues de ses étudiants. "Certains s'y voient déjà, il faut aussi les freiner sans pour autant les empêcher de rêver." Premier résultat ce soir à 16h face à un pré-jury afin d'orienter leur création au mieux. Vendredi en fin de journée, les gagnants seront désignés par un jury final après une présentation de l'aspect opérationnel et financier de leurs projets.

L'an dernier, le projet qui avait le plus séduit le jury était une bière sans gluten, et en deuxième position un site de voyage coopératif sur les bases d'Airbnb et blablacar. Qui sait, de futurs grands chefs d'entreprises se cachent peut-être ici.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité