ActualitésSociété

ALÈS Unies contre le cancer du sein

De gauche à droite : Annie Vidal-Paletti (Ligue contre le cancer), Nicole Rouzières (Comité féminin du Gard) et Elodie Sabatier (Reseda). Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
De gauche à droite : Annie Vidal-Paletti (Ligue contre le cancer), Nicole Rouzières (Comité féminin du Gard) et Elodie Sabatier (Reseda). Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Chaque année, la campagne "Octobre rose" mobilise les femmes contre le cancer du sein. A Alès, une marche rose sera organisée ce samedi 10 octobre à travers la ville.

Elles partiront à 15h de la place du marché aux Prés-Saint-Jean pour arriver, une heure plus tard, sur la place de l'Abbaye à Alès, où elles formeront une chaîne humaine. Les hommes sont également les bienvenus pour participer à cette marche, qui a lieu depuis quatre ans dans la capitale des Cévennes.

C'est le Comité féminin pour la prévention et le dépistage des cancers, la Ligue contre le cancer ainsi que de nombreuses autres associations, soutenues et accompagnées par Reseda (association de coordination des réseaux de santé du bassin alésien et de la ville d'Alès), qui ont initié cet événement. Objectif ? Sensibiliser au dépistage du cancer du sein, cette maladie qui est la première cause de mortalité chez les femmes.

"Nous ne sommes pas des médecins, explique Nicole Rouzières, présidente du comité féminin du Gard. Notre rôle, c'est d'aller vers les femmes autrement pour leur dire de prendre soin de leurs seins dès leur plus âge". Car le cancer du sein peut concerner des femmes de tous les âges. D'où l'importance de demander une palpation des seins à chaque visite chez le gynécologue et de se faire dépister pour celles qui ont plus de 50 ans. A partir de cet âge là, les femmes reçoivent une invitation à réaliser des examens. "L'avantage de cette démarche, c'est que les résultats sont interprétés deux fois : par le radiologue puis par les professionnels de l'association Gard Lozère dépistage", affirme Nicole Rouzières. "7 % des cancers sont trouvés en deuxième lecture", précise t-elle.

L'année dernière, dans le département, 250 cancers ont été comptabilisés. Et lorsque l'on sait qu'un cancer dépisté tôt se guérit neuf fois sur dix, prendre un peu de son temps pour faire une mammographie peut être utile.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité