A la uneSociété

ARAMON Le couperet est tombé sur la centrale thermique EDF

La centrale EDF d'Aramon (DR)
La centrale EDF d'Aramon (DR)

C’est fait : la centrale thermique EDF d’Aramon fermera définitivement le 1er avril 2016.

Ce sont nos confrères du Midi Libre qui ont révélé l’information, que nous sommes en mesure de confirmer.

« Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage »

« La directrice a envoyé un mail ce matin pour convoquer tout le personnel », explique Frédéric Kokot, de la CGT. Elle a ainsi annoncé la décision du groupe énergétique français de fermer sa centrale thermique d’Aramon dans six mois.

« On s’y attendait », confie le syndicaliste, qui n’avait plus d’espoir « depuis la décision du comité d’entreprise la semaine dernière, qui avait émis un avis négatif. » « Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage », ajoute-t-il, amer.

Question casse sociale, Frédéric Kokot est plus inquiet pour les prestataires que pour la centaine d'agents que compte la centrale : « nous avons un système de mutation, un système social qui fonctionne, même si nous sommes toujours en négociations. Par contre, pour les prestataires, nous n’avons pas grand chose. »

La menace de fermeture de la centrale d’Aramon avait provoqué une levée de boucliers des élus locaux il y a quelques mois, sachant que la centrale devait initialement fermer en 2023.

Et aussi : 

La préfecture va organiser une table ronde : le préfet du Gard Didier Martin réunira "d'ici la fin du mois d'octobre à la préfecture" l'ensemble des acteurs concernées, à savoir EDF, les représentants du personnels, le député Patrice Prat, le maire d'Aramon Michel Pronesti, la Communauté de communes du Pont du Gard, les Conseils départemental et régional, la CCI et les services de l'Etat. La table ronde abordera les modalités de la fermeture, tant au niveau ressources humaines que du démantèlement du site, sur la reconversion économique du site pour éviter la création d'une friche, et la redynamisation du territoire pour atténuer l'impact de la fermeture.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ARAMON Le couperet est tombé sur la centrale thermique EDF”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité