Actualités

GARD L’Etat, Pôle Emploi et le GEIQ s’unissent pour un retour à l’emploi

Signature de la convention unissant le GEIQ, l'Etat et Pôle Emploi. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Signature de la convention unissant le GEIQ, l'Etat et Pôle Emploi. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier, dans les salons de la Préfecture, le préfet du Gard Didier Martin a signé plusieurs conventions liant l’Etat, Pôle Emploi et les quatre Groupements d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification (GEIQ) du Gard.

Encore un peu méconnus, les GEIQ sont un regroupement d’entreprises qui embauchent des demandeurs d’emploi, en contrat en alternance, pour favoriser le retour à l’emploi. Spécialisés dans les métiers de l’industrie, du BTP, des transports et logistique ou dans le multisectoriel, les GEIQ sont soutenus financièrement par l’Etat et accompagnent les demandeurs d’emploi de 18 à 60 ans vers un travail durable. En 2014, sur les 139 salariés suivis par les quatre GEIQ Gardois, trois personnes sur quatre ont retrouvé un emploi stable à l’issue de leur contrat. Une performance que n’a pas manqué de saluer Didier Martin : « On voit que la politique de lutte contre le chômage revêt des formes différentes avec des facettes moins connues comme celle du GEIQ ».

La signature des conventions permettra à Pôle Emploi d’envoyer plus facilement des candidats vers les GEIQ. « Il fallait harmoniser les pratiques. On va désormais dédier des conseillers à la relation d’entreprise et ouvrir aux GEIQ les prestations de Pôle Emploi », conclut Philippe Blachère, le directeur de Pôle Emploi dans le Gard.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité