Culture

PONT-SAINT-ESPRIT « Une très belle programmation » pour les 5e rencontres de ciné Regards de Femmes

Le programmateur des rencontres Serge Serre, l'adjointe à la culture Christine Clerc et l'équipe du Ciné 102 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le programmateur des rencontres Serge Serre, l'adjointe à la culture Christine Clerc et l'équipe du Ciné 102 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Comme chaque année, le mois de novembre est à la fois celui du septième art et celui des femmes à Pont-Saint-Esprit, pour les rencontres de cinéma Regards de Femmes.

Une fois encore, cette 5e édition, qui se tiendra du 4 au 15 novembre au Ciné 102, propose « une très belle programmation », dixit l’adjointe à la culture Christine Clerc.

10 films, 7 nationalités

Une programmation de dix films en tout, qui ont tous pour point commun de mettre en avant les femmes à travers des sujets de société. Dix films sélectionnés par le président de l’Amicale laïque et programmateur des rencontres Serge Serre. « Dans cette programmation, j’ai beaucoup de coups de cœur, et je veux les faire partager au public », affirme-t-il, au moment de décrire sa sélection très internationale : sept nationalités, avec un film iranien, un tchèque, un espagnol, un autre indien, un américain ou encore un éthiopien, et bien sûr trois films français.

On y retrouve le film de Philippe Faucon Fatima, dont l’écrivaine qui a inspiré le film Fatima Elayoubi sera présente pour une séance de dédicaces au Ciné 102 le samedi 14. « Ce film, je l’ai vu à Cannes, je l’ai pris de suite », affirme le programmateur.

Mais avant, ce sera le film iranien No Land’Song, réalisé par Ayat Najafi, qui ouvrira le festival pour une avant-première événement, en présence de la productrice Anne Grange le 4 novembre à 21 heures. Le film raconte l’histoire d’une jeune compositrice iranienne qui souhaite monter sur scène et défier la censure, et qui va monter un projet artistique avec des chanteuses françaises pour y parvenir. « C’est extraordinaire, c’est un documentaire tourné comme un film », s’enthousiasme Serge Serre.

D’autres sujets forts sont abordés, comme celui des castes avec le film indien Masaan de Neeraj Ghaywan, celui des Roms avec le film tchèque Zaneta de Petr Vaclav, celui de l’accouchement avec le documentaire espagnol Loba réalisé par Catherine Béchard, qui viendra à la rencontre du public le 6 novembre. Comme l’année dernière, les rencontres Regards de Femmes et l’Afrique à Bagnols proposent une date commune, avec la projection du film éthiopien Difret de Zeresenay Mehari, qui raconte l’histoire d’une adolescente agressée qui tue son assaillant.

Un hommage à Solweig Anspach

Côté cinéma français, le film Lulu Femme Nue, dernier long-métrage de la réalisatrice franco-islandaise Solweig Anspach, décédée cet été, figure à l’affiche. La réalisatrice figure même sur l’affiche des rencontres, « en hommage à une réalisatrice militante qui faisait des choses formidables », affirme Serge Serre. On y retrouve également La Dernière Leçon, de Pascale Pouzadoux, qui traite du difficile sujet de la fin de vie.

Enfin, puisqu’il n’y a pas que des films récents, Serge Serre a également programmé The Rose, de Mark Ridell, sorti en 1980 et qui raconte le destin tragique d’une chanteuse de rock — « un parallèle avec la vie de Janis Joplin », note le programmateur — et Paradis Perdu d’Abel Gance, sorti en 1939. « C’est un film sorti juste avant la seconde guerre mondiale, et qui parle de la première guerre mondiale et des femmes qui devaient aller travailler à l’usine pendant le conflit », précise Serge Serre.

Une programmation éclectique pour un rendez-vous qui a trouvé son public, avec environ un millier de personnes l’an passé.

Regards de Femmes, du 4 au 15 novembre au Ciné 102 de Pont-Saint-Esprit. Inauguration le 4 novembre à partir de 19h30. Tarif : 6,30 euros le film, carte 9 séances 36 euros, carte 5 séances 22,50 euros. Le film Lulu Femme Nue, proposé dans le cadre du ciné club de l’Amicale laïque, est au tarif unique de 3 euros, et exclu des cartes d’abonnement. Programme complet ici.

Et aussi :

Le Ciné 102 proposera un ciné goûter avec le film d’animation Petites Casseroles le 28 octobre à 14h30 pour les enfants à partir de 3 ans. Tarif unique : 3,80 euros, goûter compris.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité