A la uneActualitésEconomieSociété

FAIT DU JOUR Quartier Gambetta à Nîmes : un magasin discount ouvre ses portes

Nicolas et Arnaud, gérants du nouveau Happy market sur le boulevard Gambetta. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Nicolas et Arnaud, gérants du nouveau Happy market sur le boulevard Gambetta. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Depuis une semaine, une nouvelle enseigne de supermarché a fait son apparition sur le Boulevard Gambetta à Nîmes. Un Happy market qui fait la part belle au commerce de proximité et aux promotions quotidiennes.

Ils sont deux associés, Nicolas et Arnaud, ont à peine trente ans, et sont gérants du nouveau Happy market ouvert il y a à peine quelques jours. Sans aucune communication à l'heure actuelle, vêtus de leurs tabliers rouges, les deux "épiciers" ont investi l'ancien bar du 34 à la surprise des habitants du quartier qui entrent timidement dans le local, interpellés par des offres de promotions alléchantes.

Entre 20 et 30 % moins cher

C'est justement le concept de cette enseigne : vendre des marques nationales en promotion, entre 20 et 30 % moins chères, selon les arrivages, et 8 % pour la marque du distributeur. "Nous ne sommes pas des destockeurs mais des importateurs" précise Nicolas. La plupart des marques proposées sont françaises mais proviennent de l'étranger ou d'une centrale d'achat. Pour les fruits et légumes, les circuits courts sont privilégiés, avec les producteurs locaux. Contrairement aux déstockeurs qui proposent des produits à bas prix mais avec des dates limites de consommation courtes, le Happy market veut créer un dynamisme avec des promotions en mouvement chaque semaine. "Cela ne signifie pas que l'on aura toujours les meilleurs prix sur l'ensemble de nos produits, mais sur la globalité, oui."

Un commerce populaire et à destination des jeunes

S'installer dans un quartier populaire pour proposer des produits de marque à bas prix, c'était l'objectif affiché de Nicolas et Arnaud. "On rempli les sacs, on met du jazz. On veut ramener le contact entre l'épicier et le client." Et les premiers clients, majoritairement retraités, adhèrent. "Les premiers clients sont réceptifs mais cela manque encore de jeunes" reconnait Arnaud. Pour palier à cela, ils souhaitent lancer dès cette semaine une communication ciblée, en créant une page facebook pour y afficher les promotions, et inciter les étudiants à venir faire leur course chez eux, alors que l'université Vauban se trouve à deux pas d'ici. "On a un projet d'aide afin qu'ils aient un pourcentage sur les produits snacks. On doit y réfléchir encore".

Cette nouvelle enseigne, qui concurrence quelques franchises voisines, devrait satisfaire un public du centre ville jusqu'ici obligé d'aller jusqu'en périphérie pour se réapprovisionner à moindre coût.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “FAIT DU JOUR Quartier Gambetta à Nîmes : un magasin discount ouvre ses portes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité