ActualitésPolitique.

NÎMES Quartiers populaires : Richard Tibérino s’inquiète de la disparition des éducateurs

Zup nord Valdegour. DR.
Zup nord Valdegour. DR.

La semaine dernière, l'élu Les Républicains du canton de Nîmes a envoyé une lettre au président PS du Département, Denis Bouad. "Vos prédécesseurs Damien Alary et Jean Denat ont mis en place depuis 2012 une concertation avec les habitants et les institutions pour décider de l’avenir du collège Diderot. Il avait été décidé que celui-ci devait être maintenu sur Valdegour tout comme le collège Condorcet sur Pissevin", introduit l'élu nîmois. Toutefois, "certains projets ambitieux actés durant ces réunions n'avancent pas, comme le gymnase toujours fermé ou la création d'une annexe de la médiathèque qui ne voit pas le jour". Par ailleurs, l'élu s'inquiète "de la disparition sur Pissevin et Valdegour des éducateurs de la prévention spécialisée de l’A.D.P.S. Au moment même où tous les indicateurs sont au rouge (…) Avec une montée d’un radicalisme religieux flagrant dont les habitants sont les premières victimes. Au-delà de tout clivage politique, je reste à votre disposition pour travailler ensemble sur ces problématiques". Selon nos confrères de Midi Libre, l'A.D.P.S a accusé en 2015 pour la deuxième année consécutive une baisse de 10% du montant de leur subvention, ayant eu pour conséquence le licenciement de quatre éducateurs.

Lire aussi : GARD Les associations de prévention tirent la sonnette d’alarme

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité