A la uneActualitésEconomiePolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Photo d'illustration : droits réservés.
Photo d'illustration : droits réservés.

Chaque semaine la rédaction vous propose un cocktail d’indiscrétions politiques, culturelles, économiques ou sportives. Restez connectés !

Nîmes, premier acheteur public du Gard. Selon le BOAMP* (Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics), en 2014 la municipalité a émis 62 marchés publics pour un montant total de 46,9 millions d'euros. Ces appels d'offres se concentrent essentiellement dans les travaux ou services. Derrière la capitale gardoise, l'on retrouve le conseil départemental (46 marchés publics pour une valeur de 29,1 millions) et le bailleur social public Habitat du Gard (27 marchés publics d'un montant global de 16,9 millions d'euros).

PRG : Lisbeth Grail se fait la belle chez Saurel. Suite à la présentation de la liste gardoise du maire de Montpellier pour les Régionales, l'une des candidates a fait tiquer la rédaction d'Objectif Gard : Lisbeth Grail, artiste nîmoise (8e place). Après de rapides recherches, il s'avère que Lisbeth Grail est - ou plutôt était - une adhérente historique du PRG. Elle avait d'ailleurs candidaté pour intégrer sur la liste d'union avec les socialistes. Malheureusement, Jean-Michel Baylet a préféré sa camarade Monique Novaretti, qui occupe désormais la 6e place (potentiellement éligible) de la liste gardoise. Une décision qui aura eu raison de l'engagement de Lisbeth Grail chez les radicaux. Mécontente, elle a envoyé sa lettre de démission au PRG avant de rejoindre Philippe Saurel, chez qui l'herbe semble plus verte…

Une autre information est passée (presque) inaperçue… La semaine dernière, en séance publique au Département, un rapport a fait sa réapparition sur la table des élus : la garantie d'emprunt à hauteur de 50% pour la construction de l'EPHAD d'Euzet les Bains* et du collège privé Emmanuel D'Alzon du Grau-du-Roi. Cette délibération avait été retirée par l'exécutif, le 29 septembre, dans la foulée du rejet de la hausse de la taxe sur l'électricité. Vendredi dernier, celle-ci est passée comme une lettre à la poste… Enfin presque : la garantie d'emprunt pour le collège privée Emmanuel D'Alzon au Grau-du-Roi ne figurait pas dans la seconde version. Certains disent que les communistes n'y seraient pas étrangers.

wanted__me________by_hoghward-d1k8ckk

Département : qui veut la tête d'Anthony Belin ? Les divergences sur la hausse de la taxe sur l'électricité ou les subventions non-attribuées aux syndicats ne sont pas les seuls soucis du Bon Sens Républicains. Le groupe d'opposition est actuellement partagé sur le sort de leur chargé de mission Anthony Belin. Le collaborateur - qui a fait campagne aux côtés de Laurent Burgoa pour les Départementales - irrite certains élus départementaux proches de la municipalité nîmoise. Ils reprochent à Anthony Belin plusieurs "erreurs professionnelles" et voient d'un mauvais oeil l'influence que celui-ci aurait sur leur président de groupe, Laurent Burgoa. A suivre.

Pays Grand'Combien : le "Louche" départ du maire de Cendras… Yannick Louche, maire PCF de Cendras depuis 1983, vient de démissionner de son poste de vice-président du Pays Grand'Combien. Si l'édile souhaite "passer le relais" à d'autres, il ne cache pas sa divergence d'opinions avec le président - également communiste - de l'intercommunalité, Patrick Malavieille. En effet, celui-ci désire faire fusionner le Pays Grand'Combien avec Alès Agglo. Une position que pourfend le maire de Cendras, "très attaché au rôle des communes". Yannick Louche s'est également "mis en retrait" du Parti Communiste, déçu qu'aujourd'hui "il y ait trop d'élus qui ne prennent pas en compte les demandes des militants".

Lire aussiCENDRAS La majorité vent debout contre le rapprochement des agglos Grand’Combe-Alès

FAIT DU JOUR La Grand’Combe et Alès prêtes à fusionner ?

*Nota bene : le BOAMP regroupe une majorité des appels d'offres émis par les collectivités. Cependant, d'autres supports comme les journaux en diffusent. 

*Soit une garantie d'emprunt d'environ soit 19 millions pour la construction de l'EHPAD d'Euzet les Bains (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Un établissement public et non privé comme c'est le cas pour le collège Emmanuel D'Alzon.   

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

10 réactions sur “ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine”

  1. Lisbeth Grail, recalée chez le PRG, démissionne et va chez Saurel…

    Les listes Saurel donnent vraiment l’image de listes « poubelle » où on recycle tous les exclus du PS, du PRG, des Verts ou du centre droit.

  2. Malavieille est un politicien non dénué de talents mais un politicien. Louche a des convictions non changeantes : il a compris l’évidence à savoir que rejoindre l’Agglo d’Alès c’est torpiller la commune , la démocratie locale.

  3. Les ficelles du maire de Nîmes, JP Fournier semblent bien grosses… Quand un collaborateur permet à des élus de ne pas se perdre en route, de ne pas trahir leurs promesses électorales tout juste 6 mois après les élections, on devrait louer son honnêteté intellectuelle et sa force de caractère ! Anthony Belin fait partie des rares à avoir compris que ce qui fait prospérer le FN et éloigne chaque jour un peu plus les citoyens des élus ce sont les misérables accords passés en catimini. Eh oui Monsieur Fournier, la politique politicienne on n’en veut plus, il faut vous y faire ! Anthony Belin est dans le vrai et si Laurent Burgoa ne perd pas sa boussole et poursuit la route qu’il semble vouloir tracer, nul doute qu’il ira beaucoup plus loin que son canton !

  4. Des élus n’assument pas leur vote, qui ne convient pas à la municipalité nîmoise, et demandent la tête du collaborateur. Quel pathétique spectacle ! Que Laurent Burgoa prouve qu’il est chef, les « cerveaux » lui ont assez nuis (cabinet de Fournier, President du département etc)

  5. Fournier a pas mieux à faire que de vouloir tuer un jeune? Si sa seule erreur est d’avoir fait respecter un programme il ne faudra pas s’étonner de le voir partir au FN…

  6. La liste Alary est le refuge des cumulards placée sous l’egide du President normal; Lisbeth Grail porte haut les valeurs du radicalisme au sein de la liste Saurel.

  7. c’est au maire ou au cabinet que mr Belin déplait ? parce que depuis un certain temps il me semble que ce n’est plus Mr Fournier qui dirige Nîmes que reproche-t-on à Mr Belin au fait ?
    d’être à droite ? de trop bien faire son job ? de ne pas être à la solde du cabinet ? d’être trop fidèle à Mr Burgoa ?

  8. Des « erreurs professionnelles »… Voilà le genre de conneries que certains élus se plaisent à dire lorsqu’ils veulent se débarrasser de quelqu’un !

    Honteux et dommage pour la droite à un mois des régionales.
    D’ailleurs, je souhaite savoir quelles sont ces soit-disantes erreurs ? Monsieur Belin devrait réagir et parler.

    Quant à Monsieur Fournier, il devrait aller au bout de sa logique et sanctionner TOUTES les erreurs professionnelles comme celle du chantier du trambus qui a coûté 1 million d’euros aux Nîmois !!

    Car la seule erreur de Monsieur Belin est d’avoir fait économiser aux Gardois 700 000 euros d’impots et subventions aux syndicats… Et en tant que Gardois j’en suis heureux !!!!!

  9. Pathétique vendetta contre Anthony Belin.
    Les politiques qui tiennent leurs promesses se font rare et lorsqu’un collaborateur fait en sorte qu’ils tiennent leurs engagements il faudrait les promouvoir plutôt que de les sanctionner !
    Dans l’Assemblee ce sont bien les élus qui ont voté ?

    Après on reproche le blocage d’une augmentation d’impôts sur l’électricité que le maire de Nîmes avait voté dans sa ville. Mais attendez, il avait lui aussi PROMIS de ne pas augmenter les impôts (mieux, de les baisser de 6 points) et au final il se contredit et les augmente donc tous les élus doivent le suivre ?
    Pathétique politique, à un mois des élections régionales en tant que lecteur et électeur je retiens que les Républicains se font taper dessus quand ils tiennent leurs engagements.
    Mon vote sera donc de sanction contre celle politique du mensonge et du déni !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité