ActualitésDu côté de NîmesInsoliteSociété

SORTIE Le marché aux sorcières de Saint-Chaptes

Une vraie sortie familiale, le marché au sorcières de saint-Chaptes rassemble des milliers de personnes
Une vraie sortie familiale, le marché aux sorcières de saint-Chaptes rassemble des milliers de personnes (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

 

On dit que le 1er novembre est un jour de recueillement ou de souvenir mais il n’est pas que cela. A Saint-Chaptes, après une année blanche, c'est le grand retour du marché aux sorcières, une fête dominicale aux allures faussement morbides mais qui n’est en réalité que l’occasion d’une sortie familiale réussie.

De la poussette à la canne, du déambulateur au tricycle pour enfant, la place est faite à l’ensemble de la famille. Les plus jeunes en prennent plein les yeux, les plus âgés se baladent au gré des allées et découvrent des choses qu’ils ne connaissent pas forcément et un univers qui vaut le détour.

Car les sorcières sont méconnues… Souvent raillées, trop longtemps cachées et depuis des lustres traînant une mauvaise réputation, ces personnages sortis tout droit d’un conte se réunissent à Saint-Chaptes dans une ambiance très médiévale sur la place du marché.

Le public venu en nombre cette année peut voir de multiples stands aussi variés que du tir à l’arc, de la calligraphie, des confiseries, des artisans en tout genre, des ateliers destinés aux enfants, des démonstrations d’art médiéval, d’art de rue, des déguisements, du maquillage, des figurines bref, il y en a pour tous les goûts et les visiteurs ne s’y trompent pas car le marché réunit des milliers de badauds.

Les plus courageux pourront défier des chevaliers, les plus fourbes attendront le retour de l’être cher après son passage dans le train fantôme. Pour les plus gourmands, pas de problème, des stands de charcuterie, de bière locale, de pain d’épices ou d'autres nourritures plus spirituelles. Pour les plus fous, sont à tenter la soupe à la grimace, les bestioles poilues, la tisane d’épines vénéneuses, les poils de loup-garou ou encore la poudre de corne de licorne. Un stand de fabriquant de balais assure même la gratuité à la première sorcière qui parvient à voler avec une de ses créations !

Décorations d’intérieur, chapeaux pointus ou pas, travail du cuir, du bois, du fer ou encore de l’osier, vente de fruits de saison, conteurs pour enfants, estaminet de bon aloi ou encore livres spécialisés et astuces de sorcières sont à découvrir en famille ce dimanche sur la place du village jusqu’à 18h.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité