ActualitésSociété

SAINT-GILLES Hommages aux morts pour la France

Hommage rendu à Louis Malaigue, un poilu de  Saint-Gilles mort il y a cent ans
Hommage rendu à Louis Malaigue, un poilu de Saint-Gilles mort il y a cent ans (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Dimanche 1er novembre 2015 était l’occasion de rendre hommage à un poilu, un combattant de la Première Guerre Mondiale mort il y a tout juste cent ans. Un poilu comme on les appelle affectueusement, un qui a connu les tranchées et les pertes les plus lourdes de ses frères d’armes lors d’interminables batailles dans le froid et la faim. Le saint-gillois Louis Malaigue, qui se battait sous les drapeaux du 163ème régiment d’infanterie, est mort en avril 1915, le 17 à l’âge de 21 ans. Cent ans après son décès pour la patrie, le comité de Saint-Gilles du Souvenir Français, la Ville, l’Armée et des élèves de l’école Li Cigaloun, rendaient hommage à cet homme. Des lectures réalisées par les élèves, un moment de recueillement et du silence pour meilleurs actes commémoratifs.

Par la suite, c’est une gerbe qui fut déposée à la stèle dédiée aux anciens combattants, aux morts et aux prisonniers de guerre. Là aussi, des lectures faites par les élèves histoire d’entendre la correspondances d’un Français qui a connu champs d’honneur. Des paroles dures mais profondes de sens qui impressionnent l’assemblée qui écoute intensément et les élèves qui lisent des instants vécus où la mort et l’amour ne font qu’un.

Le repos du guerrier, l’instabilité des combats, la peur de la fin, l’attente interminable dans des conditions invraisemblables, la politique ou encore la nourriture, tout y passe, tout est lu et entendu mais c’est la vie qui prend le dessus. Sonnerie aux morts puis Marseillaise emplie d’émotion clôturent un dimanche ensoleillé et symbolique passé au cimetière pour des enfants qui reprenaient l’école le lendemain.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité