Actualités

GARD RHODANIEN Mise au point entre le SITDOM et le Rassemblement des contribuables

Le président du Rassemblement des contribuables du Gard rhodanien Bernard Broche (à D.) est venu s'exprimer en présence du président du SITDOM Jérôme Talon (assis, à G.) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le président du Rassemblement des contribuables du Gard rhodanien Bernard Broche (à D.) est venu s'exprimer en présence du président du SITDOM Jérôme Talon (assis, à G.) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Entre la nouvelle association et le syndicat intercommunal, on peut dire que les relations étaient parties sur de mauvaises bases.

Après un article de presse dans lequel l’association du Rassemblement des contribuables du Gard rhodanien critiquait le SITDOM, puis la rencontre des maires de l’agglo sans sollicitation du président du SITDOM Jérôme Talon, une mise au point s’imposait.

« On ne vous a pas attendus »

Ce fut chose faite au dernier conseil syndical de mardi soir, à Saint-Nazaire, auquel le président Bernard Broche et deux membres de l’association sont venus. « Il n’était pas dans nos intentions de remettre en cause les missions et la gestion du SITDOM », a affirmé Bernard Broche, histoire de calmer le jeu.

« Nous demandons que l’effort de mutualisation soit poursuivi » a continué Bernard Broche, se défendant, au nom de l’association, de toute velléité politique : « nous sommes une association citoyenne, nous n’avons aucune ambition politicienne. »

Le président du SITDOM Jérôme Talon lui a ensuite répondu que son syndicat « n’a pas attendu le Rassemblement des contribuables du Gard rhodanien pour avoir des réflexions, on a déjà commencé à travailler avec d’autres syndicats intercommunaux, l’avenir passe par une départementalisation des syndicats. » Et le président d’affirmer qu’il n’avait « pas une volonté farouche que le SITDOM continue à exister, et avec la loi NOTRe, il y a des chances qu’au 1er janvier 2017, il disparaisse. »

« Un sérieux défaut de communication »

Cependant, pour Jérôme Talon, la disparition du SITDOM est un faux problème : « ça représenterait 45 000 euros d’indemnités du président et des vice-présidents en moins, soit 0,7 % du budget. Les gardiens de déchetteries, les postes administratifs, que ce soit l’agglo ou le SITDOM, ils seront toujours là, peut-être à un poste près ! »

Marc-Christian Müller de Schongor, du Rassemblement des contribuables, admettra « un sérieux défaut de communication des deux côtés », avant de se défendre à son tour « de cibler uniquement le SITDOM. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GARD RHODANIEN Mise au point entre le SITDOM et le Rassemblement des contribuables”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité