A la uneEconomie

ALÈS L’abattoir va rouvrir « le plus rapidement possible »

Élus et acteurs de la filière réunis autour du sous-préfet ce vendredi après-midi.
Élus et acteurs de la filière réunis autour du sous-préfet ce vendredi après-midi.

Les acteurs de la filière viande et les élus étaient réunis cet après-midi autour du sous-préfet pour décider de l'avenir de l'abattoir d'Alès, fermé depuis le 14 octobre.

"Nous allons rouvrir l'abattoir le plus rapidement possible", annonce le maire Max Roustan. Si l'édile n'a pas précisé de date exacte, ses collègues ont laissé entendre que cette réouverture aurait lieu "avant janvier" et peut-être même "avant Noël".

Un peu plus tôt dans l'après-midi, une table ronde était organisé entre le maire d'Alès, le sous-préfet Olivier Delcayrou, le député Fabrice Verdier, le président du conseil départemental Denis Bouad, le président de la chambre d'agriculture Dominique Granier, le président de la chambre des métiers Serge Alméras, le responsable de la commission élevage à la chambre d'agriculture Luc Hincelin et le grossiste négociant Mr Durand.

Tous se sont mis d'accord pour une réouverture "de manière irréprochable et transparente". Pour cela, "un certain nombre de travaux" vont être réalisés et un audit sera effectué par l'agence de développement économique, avec l'expertise économique et financière de l’État. Car Max Roustan souhaite que la gestion de l'abattoir évolue : "Je ne veux pas m'en dégager mais je demande aux représentants politiques des différents territoires concernés de créer une structure ad hoc pour que l'ensemble de la profession ait un regard sur l'établissement".

Et de nombreux secteurs sont concernés puisque des éleveurs de tout le département du Gard mais aussi de Lozère, d'Ardèche "et même des Bouches-du-Rhône" amènent leur bétail à Alès. "Nous souhaitons que cette réouverture soit pérenne car sinon, nous allons tous plonger", rappelle Luc Hincelin, qui est aussi producteur ovin à Lussan. Mais les élus sont optimistes et Olivier Delcayrou l'a assuré : l'abattoir va devenir "un outil d'excellence".

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ALÈS L’abattoir va rouvrir « le plus rapidement possible »”

  1. Quand il y a eu les travaux de modernisation en 2010 : Roustan a aussi assuré que cet abattoir était exemplaire, excellent…etc. La relecture des articles et propos de l’époque laissent perplexes sur le sens des réalités de nos élus.

  2. Je suis également perplexe sur ces propos. Nous n’avons pas la même définition de l »excellence » et de la « transparence ». Impression de bricolage pour continuer le business sans trop se poser les questions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité