Actualités

À VOS AGENDAS 1er dîner de gala au profit du Fonds de dotation du CHU Nîmes le 07 décembre 2015

Photo DR ; http://patricktimsit.fr/
Photo DR ; http://patricktimsit.fr/

Le CHU de Nîmes innove : il organise le lundi 7 décembre 2015 son 1er dîner de gala au profit de son Fonds de dotation. Les fonds collectés seront notamment destinés à l’acquisition d’un robot de chirurgie assistée de dernière génération.

Financer des projets de recherche, des équipements technologiques de pointe, soutenir l’innovation pédagogique, promouvoir les actions liées à l’enseignement et à la formation des personnels médicaux et paramédicaux ; voilà les objectifs principaux de la création du Fonds de dotation du CHU de Nîmes, actif depuis 2012.

C’est cette volonté de faire bénéficier les patients des dernières avancées techniques et thérapeutiques qui est à l’origine de cette soirée caritative, puisque les sommes recueillies seront dédiées à l’acquisition d’un robot chirurgical de dernière génération : le système Da Vinci®Xi double console, dont le coût avoisine les 2 M€. Venant renforcer l’infrastructure chirurgicale robotique du CHU de Nîmes, actuellement équipée d’un système Da Vinci S® HD, cet équipement de pointe offrira la possibilité d’opérer en binôme et permettra de renforcer la chirurgie robotisée en urologie, chirurgie digestive, ORL et gynécologique.

L’assistance robotique favorise une chirurgie plus précise et moins invasive que la chirurgie classique, justifiant son développement au CHU de Nîmes dans de nombreuses disciplines depuis sa mise en place en 2009, où à ce jour 60 % de la chirurgie des cancers est effectuée par robot assistance. L’augmentation prévisible de cette activité est de 50 % minimum sur les prochaines années pour atteindre 500 interventions de chirurgies robotisées par an.

L’acquisition de cet équipement permettra de répondre à cette croissance et de renforcer l’offre de formation spécifique à la chirurgie robotisée.

Une soirée soutenue par des parrains prestigieux

Cet évènement prestigieux, placé sous le signe de la recherche et de la haute technologie, a l’honneur d’être parrainé par Patrick Timsit et le chef étoilé nîmois Jérôme Nutile. Ce n’est pas la première fois que les deux personnalités de renom s’impliquent dans des actions philanthropiques au bénéfice du Fonds de dotation du CHU de Nîmes. En avril 2013, Patrick Timsit s'était déjà engagé pour un projet de recherche du CHU sur la sclérose en plaques au travers d’une action qui avait permis de récolter 13 000 € à Saint-Chaptes. En juillet 2014, les recettes de sa représentation du Livre de ma mère, jouée au théâtre du Chêne Noir d’Avignon (Directeur : Gérard Gelas) en 2015 ont permis d’apporter 3 900 € au Fonds de dotation. En 2014, pour célébrer les 10 ans de Carémeau, Jerôme Nutile avait spécialement créé un menu gastronomique destiné à tous les patients hospitalisés ainsi qu’au personnel de l’hôpital, qui, pour l’occasion avait même eu droit à un cours de cuisine.

Une soirée organisée par le Comité des ambassadeurs du CHU de Nîmes

Grâce au mécénat, le CHU bénéficie d’un soutien financier conséquent qui lui facilite l’acquisition d’équipements innovants ;  les mécènes participent ainsi à un projet de bien commun et accompagnent une initiative locale dynamique. Dans ce cadre, le Fonds de dotation du CHU de Nîmes a la chance de pouvoir compter sur le soutien d’un comité d’ambassadeurs particulièrement actif, composé de personnalités gardoises. Ce comité s’est donné pour missions d’insérer le Fonds de dotation et le mécénat hospitalier dans les réseaux socio-économiques locaux et régionaux, de participer à la construction d’un réseau relationnel pérenne entre le CHU et ses partenaires et enfin d’accompagner et orienter la stratégie de collecte de fonds. Les ambassadeurs du CHU de Nîmes, Jacky Sagnard, Alain Penchinat, Nicolas Resseguier, Bernard Angelras, Serge Almeras, Christophe Mercier, Frederic Escojido et Gerard Bouat se sont particulièrement mobilisés pour cette soirée et présideront leurs tables.

Une soirée au cœur de la médecine de demain : découvrir nos équipements de haute technologie

Démonstrations et présentations à l’appui, en première partie de soirée, les convives pourront découvrir les trois équipements que le Fonds de dotation du CHU de Nîmes a permis ou va permettre de financer :

Le robot chirurgical Da vinci® Xi double console : il s’agit du robot dernière génération que le CHU de Nîmes souhaite acquérir. Conçu par la firme américaine Intuitive Surgery, ce système bénéficie d'une image tridimensionnelle en haute définition, tandis que les joysticks permettent des gestes chirurgicaux d'une grande précision. La double console permet à deux chirurgiens de pouvoir opérer de concert, ou encore de former les futurs praticiens qui bénéficient d’une console individuelle.

« Noëlle », le mannequin de simulation d’une femme enceinte : ce mannequin permet de se former à la gestion obstétricale et anesthésique des accouchements complexes sur simulateur haute-fidélité. Ce type de dispositif est emblématique de la plateforme hospitalo-universitaire d’enseignement par simulation (SimHU-Nîmes) créée avec la faculté de médecine Montpellier-Nîmes et ouverte à l’ensemble de la communauté médicale et paramédicale, étudiants ou praticiens.
Le SimHU intègre un ensemble de spécialités médico-chirurgicales comme les urgences, la pédiatrie, la néonataologie, l'anesthésie-réanimation, la gynécologie-obstétrique, la maïeutique, l'ORL, le digestif, l'urologie ou encore la gastro-entérologie. Ces activités de simulation sont d’un apport majeur en matière de formation initiale comme de développement professionnel continu. La simulation en santé participe à l’excellence de la formation médicale, en s’inscrivant dans une démarche d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Les serious games : Développé par la start up Natural Pad, ce projet consiste à utiliser, dans le cadre de la  rééducation fonctionnelle, des jeux vidéo basés sur le mouvement et à proposer des exercices physiques individualisés, adaptés à la pathologie de chaque patient. Grâce au principe de la « Kinect » qui reconnaît des mouvements sans manette, ces programmes « intelligents », paramétrables et interactifs sont capables d’analyser en temps réel ce qui convient à la personne soignée. Avec ce programme, trois populations sont ciblées : la rééducation ludique de l’enfant souffrant de handicap, le réentraînement à l’effort du patient coronarien et la reprise d’activité du patient lombalgique.

La deuxième partie de soirée laisse la place à un dîner gastronomique avec un menu sur-mesure concocté par le chef étoilé Jérôme Nutile en lien avec les équipes de l’UPC (Unité de Production Culinaire) du CHU de Nîmes en salle d’honneur, transformée pour l’occasion en salle de gala. Les convives pourront découvrir les vins AOC des Costières de Nîmes qui accompagneront les plats. Animations et tombola seront également au rendez-vous, avec en lot des bouteilles AOC des Costières de Nîmes, ainsi que des Jéroboams offerts par le champagne Vranken.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “À VOS AGENDAS 1er dîner de gala au profit du Fonds de dotation du CHU Nîmes le 07 décembre 2015”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité