Faits Divers

AU PALAIS Le président : « Vous avez une chance inouïe » !

Palais de justice de Nîmes. DR
Palais de justice de Nîmes. DR

-          Je suis abasourdi par votre profession : vous êtes ambulancier. C’est tout de même un métier où l’on voit régulièrement des blessés. On connait les risques de l’alcool au volant. Et vous, vous conduisez avec 2,65g d’alcool dans le sang ! Vous avez une chance inouïe : c’est que la victime a été blessée légèrement.

Devant le discours du président Jean-Louis Galland, Pascal, un nîmois de 52 ans, n’en mène pas large. En août 2011, le quinquagénaire, en état d’ivresse, a doublé plusieurs véhicules sur la route qui mène à la Bastide avant de percuter une voiture qui arrivait en sens inverse. La victime de l’accident s’est déplacée au tribunal correctionnel de Nîmes et raconte que, quatre ans après les faits, les séquelles de l’accident ne sont toujours pas gommées.

-          Quand je fais beaucoup d’efforts physiques, j’ai encore une douleur au sternum. Du coup, je me rappelle encore de lui, confie l’homme en désignant le chauffard. Ce jour-là, devant son comportement irresponsable, j’ai voulu aller le tuer.

-          Vous avez bien fait de ne pas passer à l’acte, sourit le président qui condamne Pascal à six mois de prison avec sursis et un an de suspension de permis.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close