A la uneSociété

ALÈS L’abattoir a rouvert ses portes ce mercredi

L'abattoir a rouvert ses portes ce mercredi 9 décembre. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
L'abattoir a rouvert ses portes ce mercredi 9 décembre. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Fermé depuis le 14 octobre suite à la diffusion d'images choquantes, l'abattoir d'Alès a rouvert partiellement ses portes depuis ce mercredi 9 décembre.

Les élus l'avaient promis : l'abattoir devait rouvrir "avant janvier" et peut-être même "avant Noël". C'est chose faite : l'activité a partiellement redémarré hier sur l'avenue des Frères Lumières. "C'est la direction générale de l'alimentation du ministère de l'agriculture qui a donné son feu vert", confirme Luc Hincelin, responsable de la commission élevage à la chambre d'agriculture du Gard. Un test en fonctionnement aurait été réalisé et devrait se poursuivre dans les prochains jours sous le contrôle d'un vétérinaire référent national des abattoirs. Cette phase de test  doit permettre d'évaluer "les restructurations effectuées" et "d'assurer une activité pérenne et exemplaire en matière de respect des règles sanitaires et du bien être animal", indique la préfecture dans un communiqué.

Selon Luc Hincelin, l'activité devrait reprendre normalement dès lundi. De quoi réjouir la filière viande qui attendait cette réouverture avec beaucoup d'impatience : "Il y a eu un manque à gagner considérable. Et nous saurons dans quelques temps si nous avons perdu des clients ou pas", souligne l'éleveur. Ce redémarrage progressif continuera de concerner les bovins, ovins et porcins. En revanche, l’abattage de la filière équine est abandonné : "Nous sommes obligés d'arrêter car les aménagements ne sont pas suffisamment aux normes. On va perdre encore 350 000 euros", expliquait le maire Max Roustan lors du dernier conseil municipal.

Enfin, l’État a mandaté un audit économique et financier afin de faire évoluer la gestion de l'abattoir. Une gestion que le maire souhaite "partagée" entre les différents acteurs de la filière. Contactée par la rédaction, la mairie n'a pas souhaité répondre à nos questions.

Lire aussi :

ALÈS L’abattoir va rouvrir “le plus rapidement possible”

ALÈS Réouverture de l’abattoir : la filière prend le taureau par les cornes

FAIT DU JOUR Abattoir d’Alès : le scandale qui divise

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ALÈS L’abattoir a rouvert ses portes ce mercredi”

  1. On va respecter la règle quelques jours et après…c’est la rentabilité à outrance qui se fout des animaux qui va prévaloir. Le maire se plaint des « sous » perdus mais pas un mot sur la souffrance animale. C’est pas son truc.
    PS : à 1 ou 2 jours près , il aurait pu coupler cette ouverture avec celle du Multiplexe…de quoi alimenter la salle consacrée aux films d’horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité