Actualités

NÎMES Rassemblement « pour la défense des libertés publiques » devant la Préfecture, ce samedi

Photo d'illustration
Photo d'illustration

Les organisations CNT 30, SOLIDAIRES 30, AL 30, NPA 30, FA 30-84 et les Indigné-es de Nîmes appellent à un rassemblement "contre l’état d’urgence et pour la défense des libertés publiques" devant la Préfecture du Gard, ce samedi 12 décembre 2015 à 15h.

"Suite aux terribles attentats du 13 novembre dernier, la situation sécuritaire et répressive a pris une dimension très particulière. Interdictions de manifestations, perquisitions administratives, gardes à vue : l’usage politique fait par le gouvernement de l’état d’urgence a conduit ces derniers jours à la multiplication des interventions dans des milieux militants – notamment écologistes – et à de nombreuses assignations à résidence pour motifs politiques.

Le 14 novembre 2015, l’état d’urgence a été instauré en France pour une durée de trois mois reconductible. Et le 24 novembre, le gouvernement a informé le Conseil de l’Europe de « sa décision de déroger à la Convention européenne des droits de l’Homme » (Il donne de nouveaux pouvoirs à la police en matière de perquisitions, surveillance électronique, sans passer par le juge). A travers ce vote, les députés de « gauche » comme de droite ont mis en route un engrenage sans fin qui comme pour le plan « Vigipirate », risque de n’être jamais interrompu.

Une fois de plus, ces politiques répressives et antisociales, qui visent à détruire les droits et les libertés fondamentaux, ne font que le lit des partis d’extrême droite. Nous appelons l’ensemble de la population, à venir se mobiliser pour la défense des libertés publiques, celles d’aller et venir, de manifester, du droit de grève... Bref cette liberté d'expression que Les dirigeants économiques et politiques de ce pays ont beau jeu d’aller défendre d’une main quand ça les arrange en la muselant de l’autre notamment sur le terrain syndical, dans les luttes sociales, là où se défend le droit des travailleurs et des travailleuses.

Nous exigeons : -L’arrêt immédiat de l’Etat d’urgence -La relaxe pour l’ensemble des inculpé-es du 29 novembre -Plus de justice sociale."

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES Rassemblement « pour la défense des libertés publiques » devant la Préfecture, ce samedi”

  1. Réduction de liberté des personnes ayants quelque chose à se reprocher, personnellement ça me gêne pas. Moi je n’ai rien à me reprocher et bizarrement je ne suis pas privé de liberté, on ne viens pas me perquisitionner, etc……

    1. Soyez pas si impatient, ça va venir pour vous aussi. Et ce jour là ne venez pas vous plaindre, il n’y aura personne pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité