A la uneEconomieL'Eco du Mardi

L’ÉCO DU MARDI Les vitrines nîmoises aux couleurs de Noël

Le Boudoir de Suzanne, rue de la Madeleine, originale et créatif. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le Boudoir de Suzanne, rue de la Madeleine, originale et créatif. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Comme chaque semaine, l'Éco du mardi - en partenariat avec les CCI Nîmes et Alès - vous propose un zoom sur une activité économique du département. Chaque mardi de ce mois de décembre, retrouvez un sujet sur le thème du commerce en cette fin d'année 2015. Cette semaine, zoom sur les vitrines de Noël proposées par les commerçants du centre ville de Nîmes.

La période de Noël est traditionnellement l'occasion pour les commerçants de se démarquer les uns des autres et de redécorer leurs devantures pour être dans le thème. Guirlandes, neige artificielle, bonnet rouge et père Noël, les décorations les plus classiques laissent parfois place à des petites originalités.

Chez le Boudoir de Suzanne, boutique de décoration et prêt à portée située rue de la Madeleine, l'ambiance Noël est intégrale : "On cherche à créer une atmosphère avec un mélange de ce qu'il y a en boutique" explique Marjorie Furnon, associée avec sa sœur Nathalie dans la gestion de cette boutique atypique depuis 7 ans. À l'intérieur, on y trouve des objets variés, de la maroquinerie aux bijoux fantaisies, le tout dans une ambiance cosy. "Les retours des clients sont chaque année très positifs, se sont des habitués pour qui ont essaie d'être original dans notre décoration." Une biche plus vraie que nature, des bottes blanches, des étoiles et cette inscription "All you need is love", une mise en scène qui témoigne du talent de ces deux sœurs pour la décoration.

Le Boudoir de Suzanne, rue de la Madeleine, originale et créatif. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le Boudoir de Suzanne, rue de la Madeleine, originale et créatif. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Quelques mètres plus loin, rue du Général Perrier, la boutique Vendome est plus discrète, mais respect le code couleur à la lettre. Du rouge, du blanc, du vert, ce qu'il y a de plus classique. Normal, pour un magasin où l'élégance est le maître-mot. "Depuis 30 ans, je n'ai pas raté une seule fois l'occasion de décorer mes vitrines pour les fêtes" raconte Georges Kupfer, propriétaire également de deux autres magasins. Un patron qui n'hésite pas à mettre la main à la poche "presque 1 000 euros cette année", pour respecter la tradition. La nouveauté à l'extérieur, et une réutilisation des décorations des années précédentes à l'intérieur. Une tradition qui perdure, selon lui : "Certains commerçants se mettent d'accord entre eux pour homogénéiser la rue".

Boutique Vendome, classe et sobre. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Boutique Vendome, classe et sobre. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Quinze jours de fête attendent ces commerçants sur le pied de guerre pour satisfaire et égayer les clients qui auront opté pour le commerce de proximité du centre ville, un commerce vivant qui s'adapte au calendrier.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité