ActualitésPolitique

RÉGIONALES La mystérieuse non-élection de Louis Aliot (FN)

aliot
Louis Aliot, ex-tête de liste pour les régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Photo : Coralie Mollaret.

En 5e position sur la liste des Pyrénées-Orientales, Louis Aliot n'a pas été élu conseiller régional. Une pirouette politique dont n'est pas dupe le premier fédéral PS du Gard, Jean Denat.

Voilà un calcul politique qui ne manque pas de faire grand bruit… En pointe dans le combat en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le candidat FN Louis Aliot ne siègera pas à la Région. En 5e position sur la liste des Pyrénées-Orientales, le conseiller municipal de Perpignan et député européen n'est pas parvenu à se faire une place sur le banc des opposants. "Il continue le combat à Perpignan où le FN est arrivé en tête avec 41% des suffrages", explique Yoann Gillet, secrétaire départemental du FN gardois qui assure : "Louis Aliot reste notre chef incontesté et sera présent lors de notre première réunion de groupe".

Seulement, les adversaires politiques de Louis Aliot sont moins dupes. "Le candidat FN a fait tourner les machines, comme on dit. Il savait qu'en cas de défaite, en se positionnant en 5eme position, il ne serait pas élu". Selon les règles qui encadrent le scrutin régional, la liste victorieuse récolte 25% de sièges supplémentaires, afin de lui assurer une majorité solide. Or, au vu de la défaite du Front National, seuls quatre candidats FN ont été élus dans Pyrénées-Orientales. Cette situation marque également la volonté de Louis Aliot de ne pas siéger en tant que conseiller régional d'opposition.

"Si Louis Aliot avait été élu, il aurait dû se séparer de l'un de ses mandats, soit celui de député européen, soit celui de conseiller municipal", fait remarquer le socialiste gardois, avant de déplorer : "Il y a un décalage entre la réaction de l'opinion publique à l'égard des partis aux responsabilités et cette tolérance envers ceux qui exploitent le système pour servir au mieux leurs intérêts particuliers".

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “RÉGIONALES La mystérieuse non-élection de Louis Aliot (FN)”

  1. au contraire, je trouve que c’est très clair et je me demande pourquoi vous les journalistes, vous ne vous en rendez compte que maintenant qu’il était 5ème sur la liste! cela veut dire que si le FN avait gagné il aurait été président de la Région laissant son mandat de député européen et comme le FN a perdu il reste Député européen et laisse ses copains siéger dans l’opposition à la région, chacun son rôle et son mandat

    1. « chacun son rôle et son mandat » comme Sanchez? A ben non, il est à la fois maire et maintenant conseiller régional, c’est ballot.

  2. Alliot a bien raison, les autres partis se gavent de mandats depuis des décennies et juste pour le déclin de la France et des Français…le profit du métronome (gauche droite)est plus que scandaleux..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité