A la uneActualitésSociété

LES SPECIALISTES Star Wars : le réveil des fans de la Force

L'attente des fans est toujours à la hauteur de la saga qui devient un mythe. (Photo DR)
L'attente des fans est toujours à la hauteur de la saga qui devient un mythe. (Photo DR)

Places pré-réservées pour le jour J, première séance en 2D, deuxième en 3D et le lendemain, troisième session en version originale pour parfaire son appréciation du jeu des acteurs. Voilà le programme d’un fan de Star Wars, Nicolas Crouzet, qui a donc déjà vu à trois reprises le dernier né de la saga mythologique.

Comment et pourquoi entre-t-on dans cet univers ?

Je suis né en 1982 et suis entré dans cet univers très jeune grâce à mon père pour qui le cinéma est très important. J’ai adhéré immédiatement ! Quand on va voir Star Wars, on veut du manichéen, du badass, du Jedi des familles, du sabre laser, des vaisseaux, du bon gros personnage que tout le monde kiffe, on veut aussi du côté obscur, du clin d'œil d'initié, des répliques à deux balles, de la révélation inattendue ou pas et du mystère. Le mystère c'est chouette ouais ! Enfin du space-opéra quoi !

A la sortie de la deuxième trilogie, certains fans se sont sentis mal… Pourquoi ?

La première trilogie de Lucas sera toujours la première dans nos cœurs car c’est elle qui installe le mythe. Grâce à elle le mythe est devenu culte. La base des fans est issue de cette première trilogie, sans elle il n'y aurait rien! La deuxième trilogie est critiquée parce qu’elle n’est pas la première… La réalisation était très différente, le public touché était peut-être un peu trop large, certains personnages comme Jar Jar Binks sont complètement débiles ! Mais la première trilogie faisait la même chose avec les Ewoks ou R2D2. Il y avait surtout dess techniques de réalisation très différentes et novatrices pour l’époque, vraiment, je crois que c’est un faux problème… On peut toujours critiquer mais ça fait aussi partie de Star Wars. Quand on aime, on aime la totalité de l’œuvre. Dans le nouvel opus, on nous raconte l’histoire, ce que sont devenus les personnages du début. Nous sommes après la première trilogie et pas avant comme l'était la deuxième. Il y a encore et toujours des changements visuels, les techniques d’aujourd’hui sont encore plus évoluées et les scènes de combat avec les stormtroopers sont plus réalistes. Je trouve qu’il y a beaucoup de respect dans l’approche de ce nouveau film, je ne suis pas déçu car je voulais retrouver des personnages que je n’avais pas vu depuis 30 ans ! C’est une vraie suite, c’est ce qui manquait après l’épisode VI (NDLR qui est la fin de la première trilogie de Lucas).

Quand Georges Lucas, producteur, réalisateur et scénariste original de la saga a vendu la totalité des droits à Disney, comment ont réagi les fans ?

Le passage de relais était honnête, je n’ai pas eu peur. Au contraire, je pense que Lucas a bien fait de vendre car s’il n’était pas sûr de faire du bon boulot ça aurait été décevant. Aujourd'hui, la franchise fonctionne toujours très bien partout dans le monde, Disney doit produire du spectacle, ils ne veulent surtout pas tuer la poule aux œufs d’or ! Comme ils savent si bien le faire, leur communication était très rassurante les mois précédents la sortie. Le casting, les teasers, la présence aux manettes de J.J Abrams (NDLR excellent réalisateur du rival Star Trek), tout a été pensé pour rassurer les fans de la première heure. Je ne m’attendais donc pas à voir du Disney même si le mix entre Darth Vader (NDLR Dark Vador pour les profanes) et Mickey  sur les réseaux sociaux m’a bien fait rire. Maintenant, nous attendons la nouvelle génération de Jedis. Quelques personnages sont prêts à le devenir, Luke semble être le seul héritier du côté clair de la force et va jouer son rôle mais pour cela, il faut des méchants à la hauteur ! Là encore, je ne suis pas déçu, j’attends beaucoup du grand patron qu’on entraperçoit seulement mais qui est déjà génial !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité