ActualitésEconomie

ÉVÉNEMENT Le grand mathématicien Cécric Villani en visite à Alès

Cédric Villani reçu en mairie d'Alès. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Cédric Villani reçu en mairie d'Alès. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Hier, le mathématicien Cédric Villani, médaillé Fields en 2010, donnait une conférence à l'Ecole des Mines d'Alès, et visitait une exposition temporaire dédiée à la matière souvent la plus mal aimée des écoliers, au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle. Objectif : poursuivre son travail de vulgarisation scientifique.

Agrégé à seulement 23 ans, Cédric Villani obtient l'équivalent du prix Nobel en mathématiques en 2010, la médaille Fields. Dans le même temps, il accède au poste de directeur l'Institut Poincaré à Paris, spécialisé dans la recherche mathématique. Depuis des années, son cheval de bataille est axé sur la démocratisation de la discipline qui le passionne.

Désormais très sollicité aux quatre coins du globe, c'est donc à Alès que le professeur a choisi de faire sa dernière apparition publique de l'année. Pour rencontrer les futurs chercheurs, mais aussi les acteurs associatifs. "Sans relais, on ira nulle part", souligne-t-il.

Ainsi, plus de 600 personnes étaient présentes à l'Ecole des Mines hier soir pour sa conférence sur " Les coulisses de la création ", son dernier ouvrage. "Avec Karol Beffa, on s'interroge sur notre formation, et la manière dont on la transmet", commente Cédric Villani. Quelques heures auparavant, l'enseignant était au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle pour visiter l'exposition "Les maths au quotidien", dédiée aux élèves de la primaire à la Terminale. Un événement à l'initiative de l'association Eurék'Alès. "Il est important de soutenir ceux qui se battent sur le terrain et qui participent à un éco-système global. Par ailleurs, j'en profite pour récupérer des idées pour construire mon projet de musée des mathématiques", justifie-t-il.

Cédric Villani visite lexposition "Les maths au quotidien". Eloïse Levesque/Objectif Gard
Cédric Villani visite l'exposition "Les maths au quotidien". Eloïse Levesque/Objectif Gard

Si mathématicien est considéré comme "l'un des métiers ayant le plus d'avenir", avec l'explosion du numérique issu des formules algorithmiques, c'est aussi l'un de ceux qui a le plus de difficultés à recruter aujourd'hui. "Il est perçu comme une carrière à risque, longue et délicate. Pourtant, les taux de sélection sont souvent moins sévères qu'en médecine. Et c'est surtout une activité gratifiante", rappelle Cédric Villani.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close