ActualitésPolitique

GARD Déchéance de la nationalité : « un projet infâme et électoraliste » dénonce Vincent Bouget (PCF)  

Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF du Gard. Photo : Thierry Allard.
Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF du Gard. Photo : Thierry Allard.

Hier en conseil des ministres François Hollande a finalement décidé d'inscrire la déchéance de nationalité dans la révision constitutionnelle. Une décision que pourfend le secrétaire départemental PCF du Gard Vincent Bouget.

Après moult hésitations, François Hollande a tranché : la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour acte terroriste sera inscrite dans la révision constitutionnelle, a-t-on appris hier à l'issue du conseil des ministres. Une annonce qui, à gauche, a soulevé son lot d'indignation. Dans le Gard, le chef des communistes Vincent Bouget ne  "décolère pas de cette décision indigne. (…) Il en va de l'honneur de toutes les femmes et de tous les hommes de gauche, et au-delà de tous les républicains sincères (même de droite) de faire obstacle à ce projet infâme, purement électoraliste, qui signe l'indignité de ceux qui le proposent, encore plus quand ils se réclament des valeurs de gauche, de Jaurès ou de Blum".

"Deux catégories de Français" pour Vincent Bouget 

Professeur d'histoire/géographie au lycée Philippe Lamour, Vincent Bouget s'exclame : " Comment, demain, enseignerons-nous l'éducation civique en disant qu'il y a deux catégories de Français, les vrais, ceux qui sont français par le sang et les autres? Comment enseignerons-nous l'histoire de notre pays en disant que c'est un gouvernement de gauche qui a cédé à l'air fasciste du temps en proposant une mesure pétainiste qui, selon l'aveu même du gouvernement n'aura aucune efficacité, et qui n'est que symbolique ?".

Et de s'en référer à l'histoire : "Je pense aussi à tous ceux qui, après la Seconde guerre mondiale se sont appliqués à répondre par le droit et la justice, sans céder à l'aveugle vengeance, à tous ceux qui avaient commis les pires des crimes". "Mon engagement politique, mon engagement dans la vie de la cité, s'est fondé sur ce refus de voir les plus bas instincts l'emporter. (…) Ces gouvernants sont désormais totalement discrédités", conclut le responsable politique. Si certains pensaient à une union de la gauche à l'approche de nouvelles échéances électorales, il semblerait que celle-ci soit, pour l'heure, enterrée.

Lire aussiATTENTATS Discours de Hollande : les réactions des parlementaires gardois

ATTENTATS DE PARIS Gard : le silence devant l’indicible

FAIT DU JOUR Attentats de Paris : Dumas (PS) et Fournier (LR) derrière le chef de l’Etat

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

14 réactions sur “GARD Déchéance de la nationalité : « un projet infâme et électoraliste » dénonce Vincent Bouget (PCF)  ”

  1. La déchéance est prévue par l’article 25 du code civil. L’individu qui a acquis la nationalité française peut être déchu de cette nationalité par décret en Conseil d’Etat, sauf si cette déchéance a pour effet de le rendre apatride. Mais ce qui n’est pas inscrit c’est la « binationalité » , c’est juste toléré depuis la fin des colonies et protectorats …cela concerne peu de personnes environ 7% de la population , dont 13% des Algériens vivant en France , les autres sont des anciens immigrés et leurs descendants….pas de quoi en faire un tel vacarme en tout cas !!! Marre surtout de tous ces bobos et associations qui crient au loup sans même connaitre le sujet et font de notre Patrie un pays ou les victimes sont plus pénalisées que leur bourreau !!!

    1. Inscrire la « déchéance de nationalité  » dans la constitution c’est graver dans le marbre l’inégalité des français ‘est en cela que c’est honteux Que ce soit un président de la république socialiste (du moins se prétendant tel ) est scandaleux Le populisme ,la démagogie et les clin d’œil au FN en vue des présidentielles de 2017 sont indigne d’un homme de gauche

  2. On France, on est français par le droit du sol. Il n’y avait jusqu’à présent que le F-Haine pour défendre le droit du sang. Je partage l’indignation de Vincent Bouget et le député Patrice Prat. J’espère une déclaration rapide de Gérard Onesta, notre tête de liste Nouveau Monde en commun aux Régionales. Personnellement, je m’engage à ne pas voter, en 2017, pour un candidat ou une candidate ayant soutenu ou voté cette loi indigne.

  3. Cela a été dit c’est plus pour le symbole politicien que pour l’efficacité parce qu’un terroriste ayant la double nationalité et prêt à se faire sauter se fout totalement et islamiquement de cette loi. En plus, si l’autre pays lui retire avant sa nationalité on fait quoi : on l’envoie à Guantanamo?
    Tout cela c’est pour coller à la droite qui colle au FN qui colle à une partie de l’opinion manipulée et traumatisée.
    Efficacité : 0% . Politicaillerie et démagogie : 100%

  4. messieurs les beaux parleurs !! Allez demander aux proches qui ont eu un parent tué d’une balle dans la tète ce qu’ils pensent de vos discours et de la perte de la nationalité

  5. Assez d’accord avec Bouget , ce gouvernement ouvre la porte à toutes les dérives comme sous Pétain.il n’a rien appris de l’histoire. Plutôt que de faire preuve de courage et de lutter contre le terrorisme sans stimuler les angoisses citoyennes ce gouvernement dit de gauche fait dans le petit calcul politicard en reniant ses valeurs et en surfant sur ces angoisses. Tout cela pour gagner la Présidentielle. En parodiant Churchill : Hollande , Valls et compagnie avaient le choix entre la défaite possible en 2017 et le déshonneur : ils ont choisi le déshonneur et ils auront la défaite méritée en 2017. Tout cela pour une mesure inefficace et antirépublicaine. Merci pour le FN.

  6. Avec la conviction et la passion que l’on connaît à nos politicien(ne)s, de nous convaincre que la déchéance de la nationalité était une abomination juridique et morale. Comment déchoir de sa nationalité un homme et une femme nés français, même pour fait de terrorisme ? C’est contraire à la Constitution de la France, et c’est contraire à la tradition humaniste du pays de Voltaire et de Diderot.
    Sauf que, Mesdames et Messieurs, l’histoire de la France ne commence pas en 1789 et que le droit du sol ne s’est vraiment établi qu’à partir de 1889. On n’est pas à une cuillère à café d’inculture de la part de ces personnes. De plus, il y a deux grains de sable dans leur raisonnement et dans celui de la meute qui les suit.
    D’abord, il s’agit de binationaux. Curieuse situation quand on y réfléchit : y a-t-il une nationalité du cœur et une nationalité du portefeuille ? C’est un autre débat. En d’autres termes, même déchu de l’une de ses nationalités, l’ex-citoyen sera toujours citoyen d’un autre pays et ne sera donc pas apatride.
    Mais il y a plus grave. Et ceci semble avoir été occulté par tous les commentateurs : les personnes visées ne sont pas seulement des terroristes et des barbares, ce sont des agents, des militants, des combattants d’un pays étranger appelé pudiquement Daech. Ce sont donc des traîtres et ils appartiennent à un État : l’État islamique. Par conséquent, non seulement ils ne risquent pas de devenir des apatrides, mais, à l’expiration de leur peine, ils devraient être envoyés dans leur pays d’adoption. Et on le sait, cet État n’est pas avare en vrai-faux passeports.
    Par conséquent, pourquoi limiter la déchéance de la nationalité aux seuls binationaux ? Les terroristes de Daech ont déjà un autre passeport dans leur cœur.
    Bérenger de Montmuel

    1. C’est le comble du raisonnement absurde : il faudrait donc renvoyer les terroristes pris juste avant de passer à l’acte chez Daetch pour qu’ils puissent revenir pour une seconde tentative. Chapeau !
      Puis autant renvoyer tous ceux qui « pensent mal » ou ont des « croyances non conformes » c’est des idées comme celles là qui ont nourri la meute des bêtes immondes dans les années 30.

  7. Vincent Bouget sait que la nationalité Française ne représente rien pour un islamiste qui ne sert que son idéologie d’arriération. Cette nationalité lui a été imposée et il l’utilise contre notre civilisation.
    La déchéance de la nationalité Française pour les apprentis terroristes et l’expulsion définitive du territoire national aprés des peines de prison doit s’appliquer.
    Les multinationaux qui n’utilisent pas le terrorisme contre la France et les Français n’ont rien à craindre de notre république.
    Moi je pense à tous ceux qui ont été assassinés, je pense à Ilan Halimi, à toutes celles qui subissent l’obscurantisme dans des quartiers aux mains de militants à barbe.

  8. Bouget sait trés bien que tout ceci n’est que de l’enfumage pour manipuler l’opinion. Taubira n’appliquera pas la loi…
    Encore une fois le PCF joue le jeu en s’offusquant à outrance pour donner le change puis soutenir au bon moment ses complices PS…
    Pathétique !

    1. Je prends les paris que le PC n’osera pas s’abstenir et votera contre une loi inefficace mais symboliquement nuisible pour la République par le message qu’elle transfère. On met le doigt dans un engrenage dangereux. Un jour avec des dirigeants extrémistes comme il en existe dans certains pays d’Europe on estimera que certains opposants portent « atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation » pour les déchoir de la nationalité comme sous Pétain. Que cette loi plaise au FN c’est logique. Quant à évoquer les victimes des attentats islamistes c’est déplacé et surtout idiot puisque ces islamistes kamikazes se sont faits sauter. Ils se contrefichent de cette loi et doivent même rigoler des débats qu’elle provoque.

  9. Edouard,
    Tous les terroristes ne sont pas kamikazes, certains courent encore ou sont en prison pour peut être recommencer à la sortie, on appelle ceux-là récidivistes, je crois.
    Oui, je pense aux victimes et à ceux qui risquent leur vie pour protéger la notre.
    Merci au GIGN, RAID, BRI…
    Quant à votre raccourci sur Pétain -> le bonjour à Mitterrand !

    1. La déchéance de la nationalité renvoie historiquement au régime de Pétain que M. Le Pen trouvait pas si mauvais. Le Fn a d’ailleurs recruté au départ des anciens de la Collaboration et de l’OAS. Quant à Mitterrand , très proche de la Cagoule avant guerre, c’est vrai qu’il a été vichyste à son retour de captivité jusqu’au printemps 1943. Il a même été décoré de l’ordre de la Francisque. Comme bien d’autres, il s’est éloigné opportunément de Pétain dès lors que la défaite nazie à Stalingrad annoncée la fin d’ Hitler et tous ses collabos en France et ailleurs. Mitterrand opportuniste et arriviste ce n’est pas un scoop.

  10. Je partage complètement l’intervention de Vincent bouget. Cette mesure d’abord ne sert à rien et flatte les plus bas instinct de notre société. Elle va stigmatiser une partie de notre population, remet en cause le droit du sol et surtout donnera le sentiment des bons et des mauvais français c’est insupportable ! Ça me rappele un triste passage de l’histoire. La seule réponse face au terrorisme c’est la solidarité et l’unité du peuple ! Stop aux dérives électoralistes. Il y a urgence que la gauche retrouve ses valeurs et une politique tout simplement de gauche!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité