Actualité générale.

SPÉCIAL FÊTES Les 13 desserts : tradition oubliée ?

Les 13 desserts, tradition provençale. Pixabay.
Les 13 desserts, tradition provençale. Pixabay.

Parmi les traditions provençales, l'une des plus typiques est celle des 13 desserts, et remonte à plusieurs siècles.

Il est pas loin de 23h quand votre grand mère envahi la table de tout un tas d’assortiments, après un repas déjà lourd. Mais il faut s'y plier, c'est la tradition. L'opulence du repas et la quantité de mets est à l'image de la méditerranée où l'on parle fort et où l'on aime bien mangé. Mais cette tradition est même tellement intégrée dans l'inconscient que beaucoup de foyers ont continuer à la pratiquer sans pour autant connaitre son sens. Les 13 desserts ne sont effectivement pas une preuve que votre grand mère cherche à vous gaver à tout prix, mais un héritage culturel religieux difficile à dater. Si certains écrits font état de quelques éléments qui les composent dans les foyers provençaux aux approches des fêtes à la fin dès le 18ème siècle, il se peut que cette pratique soit bien plus ancienne.

13 assortiments comme le nombre de personnages représentés sur la Cène, soit douze apôtres et le Christ. Et rien n'est choisi au hasard. Si certains éléments peuvent varier d'une région provençale à une autre, sept sont primordiaux : les quatre mendiants qui représente chacun un ordre, les nougats noir et blanc et la pompe à l'huile. Les amandes pour l'ordre des Carmélites, les raisons secs pour l'ordre des Dominicains, les noix ou les noisettes pour l'ordre des Augustins, les figues sèches pour l'ordre des franciscains. Le nougat noir et le nougat blanc représente respectivement le pénitent noir et le pénitent blanc. La pompe à l'huile, gâteau parfumé à la fleur d'oranger, doit être rompu à la main de la même façon que le Christ a rompu le pain. Au risque de se porter le mauvais œil et d'être ruiner l'année suivante.

Les dattes symbolisent le Christ venu d'Orient tout comme les figues séchées rappellent l'origine des rois mages. En plus des fruits comme l'orange, le kiwi, l'ananas ou la mangue qui symbolise le passé colonial, d'autres éléments varient selon la région comme le nougat à la rose, aux pistaches ou avec du miel fondu, de la pâte de coing, des oreillettes.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité