ActualitésPolitique

GARD Mathieu Lemal quitte le Parti Socialiste

Photo : droits réservés.
Mathieu Lemal, élu d'opposition à Rochefort-du-Gard. Photo : droits réservés.

Élu d'opposition à Rochefort-du-Gard, Mathieu Lemal a décidé de quitter son parti. En cause : le retrait des candidats socialistes aux Régionales pour faire barrage au Front National.

Les retraits des candidats socialistes en Provence-Alpes-Côte d'Azur et Nord-Pas-de-Calais-Picardie ont provoqué quelques secousses. Certes, la majorité des militants a serré les dents dans l'isoloir, en votant Christian Estrosi (LR) en Paca ou Xavier Bertrand (LR) dans le Nord, comme l'avait demandé leur Premier secrétaire. Au soir du premier tour des Régionales, sonné par la percée électorale frontiste, Jean-Christophe Cambadélis décide "dans les régions  où la gauche ne devance pas la droite" de retirer ses candidats et d'appeler leurs électeurs à faire un "barrage républicain".

Ces situations ne concernent pas notre région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Toutefois, certains militants à l'image de Mathieu Lemal, ne se privent pas de commenter cette position. Sur tweeter, l'élu d'opposition de Rochefort-du Gard, inscrit sur la première version de la liste PS dans le Gard, s'exclame :

Capture d’écran 2015-12-24 à 12.23.54

Selon lui, "les électeurs ne sont pas de la chair à voter (…) Nous ne pouvons pas empêcher une partie de la population d'être représentée". La volonté de la gauche de faire barrage au Front National n'est visiblement pas la "bataille" de Mathieu Lemal : "si le rôle du PS et des autres partis de gauche est de se battre contre le FN, ils ont déjà perdu. Nous devons changer de stratégie et nous concentrer davantage sur la vocation de la gauche".

L'exemple du Grand Est 

Le non-retrait du candidat PS dans la région du Grand Est - contre l'avis de Solférino et du gouvernement - a valeur d'exemple pour Mathieu Lemal : "son maintien n'a pas engendré la victoire du Front National. D'ailleurs, le candidat de gauche a conservé ses voix au second tour. Les socialistes seront ainsi représentés dans l'hémicycle ces six prochaines années".

Le frondeur n'a pas officiellement informé de sa décision le premier fédéral du PS Jean Denat, pour qui d'ailleurs il "ne ressent aucune animosité" . Sa décision semble en tout cas bel et bien arrêtée  : "aujourd'hui les partis politiques sont d'un ennui sans nom. Les gens préfèrent s'investir dans le travail associatif ou dans les entreprises, là où se fait la vraie politique".

Coralie Mollaret

Lire aussi : ROCHEFORT-DU-GARD Mathieu Lemal et sa liste ” Ensemble plus forts ” ne veulent pas d’une ville dortoir

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “GARD Mathieu Lemal quitte le Parti Socialiste”

  1. Depuis au 81,la politique est un assemblage de magouilles,profits et intérêts personnels, alors si on le découvre qu’ en 2015 ,il ne fallait pas faire de la politique,il faut retourner à la maternelle et faire autre chose !! Vouloir passer pour un martyr ,c’est franchement nous prendre pour des c….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité