ActualitésPolitique

GARD Déchéance de la nationalité : « J’en ai marre de ce foutoir », s’emporte le député Patrice Prat

Le député du Gard Patrice Prat (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le député du Gard Patrice Prat (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le député du Gard, proche d'Arnaud Montebourg, n'y va pas par quatre chemins. Mercredi, suite au maintien de la déchéance de la nationalité pour les binationaux dans la révision constitutionnelle, Patrice Prat a publié une longue lettre ouverte. Dans celle-ci, il déplore : "par souci tactique pur, l'esprit des politiciens nous éloigne de l'efficacité que nous devons, toutes et tous, rechercher dans l'action politique en général".

Et au membre de la commission d’enquête parlementaire sur les filières djihadistes d'argumenter : "la déchéance de nationalité n'aura aucun effet sur les djihadistes, kamikazes ou pas. Tout le monde s'accorde là-dessus !". Or, "pour quelles raisons l'introduire dans le débat au point d'en faire un nouveau thème de déchirement dans la société française ?", s'interroge le parlementaire, "la hauteur de vue, la clairvoyance, le combat des valeurs, le courage politique ont-ils, à ce point, déserté la classe dirigeante de ce pays pour s'aligner, en permanence sur les sondages et une opinion française fragmentée, déboussolée ?".

"J'en ai marre de ce foutoir permanent, de ce vil besoin d'audimat, de cette dépendance maladive aux sondages", s'emporte Patrice Prat avant de conclure : " je rêverais d'un pays gouverné et d'une République qui élève les hommes. J'aime d'abord la France pour ses idéaux, pour son message universel. Fier d'être français qu'à cette seule condition".

Lire aussi : GARD Déchéance de la nationalité : “un projet infâme et électoraliste” dénonce Vincent Bouget (PCF)  

FAIT DU JOUR Patrice Prat : « le Gard est un département particulièrement exposé au recrutement de djihadistes »

GARD Loi sur le renseignement : le député PS Patrice Prat s’est abstenu

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “GARD Déchéance de la nationalité : « J’en ai marre de ce foutoir », s’emporte le député Patrice Prat”

  1. Pourquoi la déchéance de nationalité pour les binationaux ? Et bien tout simplement pour rester logique avec nous même. La France n’a pas vocation à créer d’apratide c’est pourquoi cela s’adresse qu’aux binationaux. Si des terroristes font des actes de terrorisme envers la France et les Français, c’est qu’il n’aime ni la France, ni les Français. Alors pourquoi conserveraient ils la nationalité, et ses avantages qui en dêcoule (droit de vote, éducation, santé, allocations, services publics, etc……..) restons un peu logique et fier de notre nation. Moi, si j’ai un ami qui me déteste et qui me fait vivre les pires infamies, il est interdit de séjour chez moi, je ne lui adresse plus la parole et il n’est plus mon ami définitivement. Pourquoi pour une nation il en serait autrement. Je n’aime pas le FN, mais pourtant il avait in slogan il y a quelques années : « la France tu l’aime ou tu la quitte » (la nationalité va de paire). Il existe un tas de pays dans le monde, on n’oblige personne à rester sur notre sol ni à aimer la France. Alors si tu la déteste au point d’y commettre des actes de terrorisme, tu pars et tu laisse ta nationalité. Si tu n’est pas capable de la laisser alors c’est l’état Français qui a le devoir de te la reprendre. C’est une question de justice.

    1. Accepterons nous de recevoir les bi nationaux terroristes que le Maroc ,la Tunisie ,l’Algérie ou d’autres pays sera alors en droit par mesure de rétention de nous envoyer ?
      Cette mesure est inapplicable ,car on n’exporte pas des terroriste ,elle en plus totalement inefficace et n’empèchera aucun acte terroriste . Ce n’est qu’une mesure politicienne et populiste

  2. Les terroristes sont en grande majorité des multinationaux qui ont un casier souvent sans fin.
    Ils sont nombreux les « fichés S » expulsables -> commençons par ceux-là, par ceux qui propagent la haine de la France et les Français, qui font l’apologie et soutiennent le terrorisme. Ils n’ont rien à faire en France, ils ne sont pas Français, ils ont simplement bénéficié d’un trop grand laxisme de nos politiciens. L’immigration doit être choisie et non subie, le droit du sol aboli, l’islamisation stoppée… et les expulsions appliquées. Ils sont nombreux ceux qui préparent des attentats pendant que nous dissertons.
    Passons aux actes.
    Th.J conseiller patriote Nimes

  3. Si le gars est franco-tunisien et que la Tunisie décide avant la France de le déchoir de la nationalité tunisienne, la France fait quoi ? C’est un peu la course à l’échalote cette mesure… La réponse des autres pays sera de retirer leur nationalité à tous les bi-nationaux francais par mesure de réciprocité.

    Pourquoi un franco-tunisien ayant vécu principalement en France, délinquant made in France donc, devrait être expédié en Tunisie qui deviendrait le dépotoir de la délinquance française ?

  4. Pour élever les hommes : il ne fallait pas propulser Hollande ou Sarkozy à la tête de l’Etat. Qu’il soit mou ou agité , il s’agit de 2 politiciens opportunistes sans convictions si n’est l’appétit du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité