A la uneActualités

NÎMES Les enfants, la grande roue et le reste!

La grande roue de Paris, l'attraction phare de ces festivités nîmoises (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
La grande roue de Paris, l'attraction phare de ces festivités nîmoises (Photos Anthony Maurin : ObjectifGard)

Les fêtes de fin d'année sont l'occasion de sorties familiales. Les petits découvrent un monde illuminé et les grands redeviennent des enfants le temps d'un tour de manège. La grande roue de Paris, les churros et les manèges lents ou plus rapides font encore fureur.

Vue de l'Esplanade depuis la grande roue.
Vue de l'Esplanade depuis la grande roue.

La technologie ne coupe pas encore les enfants de l'imagination qui est la leur. Si face à un écran LCD et des dessins animés ils peuvent passer du temps, quand les jeunes débarquent en ville pour faire du manège ou manger des confiseries, autant dire qu'il ne perdent ni la main ni le nord.

Après quelques jours de ripailles, nous voilà entre Noël et le jour de l'An. Les vacances sont encore le décor de ces fêtes de fin d'année et le centre-ville grouille d'animations destinées à la famille. La grande roue de Paris, installée comme à son habitude sur le Parvis des Arènes, fait le plein et propose des tarifs attractifs (3 euros pour les adultes, 2 euros si vous allez voir les commerçants affiliés à l'association Cœur de Nîmes et 2 euros pour les enfants de moins de 6 ans)pour quelques instants perchés sur les toits de la cité des Antonin.

"J'ai un peu peur là" évoque un papa, "moi aussi, ne bouge pas!" répond la maman. "Moi, ça va!" termine le petit Valentin, 2,5 ans, avant la fin de son premier tour de grande roue. Car oui, les nacelles de la grande roue montent haut dans les cieux nîmois et cela peut être un tantinet impressionnant quand on n'y est pas habitué. Quelques minutes plus tard, bien ancré sur le plancher des vaches, il est temps de se remettre de ces émotions, alors direction les stands de churros et les autres manèges sur l'esplanade.

Dans la nacelle, Valentin, pas encore trois ans, a moins peur que ses parents!
Dans la nacelle, Valentin, pas encore trois ans, a moins peur que ses parents!

Comme dans chaque foire, les confiseries sont les reines de la visite. Des belles files d'attente, des commerçants aux sourires larges et des nouvelles saveurs à découvrir. Pour les plus petits, le choix est important, pour les parents il en va de même avec à la clé un petit verre de vin chaud pour redonner des couleurs aux visages blanchis par la haute perspective des ruelles de Nîmes.

Chichi, chouchou, churros pour les petits et les grands.
Chichi, chouchou, churros, crêpes et le tout le reste pour les petits et les grands.

Mais après avoir mangé quelques churros, il faut refaire du manège car on n'est pas venu en ville que pour grignoter! Là aussi, le panel est important avec en stars très appréciées des jeunes, les derniers chouchous des studios Disney ou Pixar. Figures de proues commerciales mais aussi festives, chaque enfant se réserve le droit de monter à bord de sa star de prédilection. On retrouve les héros de Cars, de la Petite Sirène, du Monde de Némo... Mais aussi d'autres manèges plus classiques comme par exemple un grand huit avec le traîneau du père Noël, des jeux à bulles et d'autres facéties à faire découvrir aux bambins.

Sous l'oeil d'un père Noël peu commode, les enfants sont aux anges sur les manèges.
Sous l’œil d'un père Noël peu commode, les enfants sont aux anges sur les manèges.

Manèges enfantins square de la Couronne et sur l’Esplanade, mini scooter, traineau du Père Noël, Pousse Pousse, Petite sirène, trampoline…
Jusqu’au 3 janvier, de 14h à 20h.

Pas de neige mais des bulles pour faire sourire les enfants qui s'amusent bien sur ce genre de manège.
Pas de neige mais des bulles pour faire sourire les enfants qui s'amusent bien sur ce genre de manège.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité