ActualitésEconomiePolitique

PONT-DU-GARD Laurent Burgoa : « Le conseil d’administration doit jouer son rôle »

Laurent Burgoa, président Le Bon Sens Républicains.
Laurent Burgoa, président Le Bon Sens Républicain au Département.

Suite à la publication du rapport de la CRC (Chambre régionale des comptes) sur la gestion de l'EPCC* Pont-du-Gard, le président du Bon Sens Républicain au Département et membre du conseil d'administration du site réagit.

Objectif Gard : Le rapport de la CRC vous a été présenté ce matin en conseil d'administration. Qu'en avez-vous pensé ?

Laurent Burgoa : Si les résultats en matière de gestion commerciale sont bons, il en ressort que le conseil d'administration n'est pas consulté sur les questions de personnel. Ce n'est pas normal. Le conseil d'administration est composé d'élus (départementaux, régionaux, communaux) des collectivités qui abondent le budget de l'EPCC. C'est lui qui fixe la politique de la structure, il doit reprendre la main.

Qu'avez-vous pensé des remarques de la CRC concernant la politique salariale qui serait, selon elle, "couteuse" ?

Il ne faut pas lancer des anathèmes. Ce rapport est un bon document de travail pour une nouvelle gouvernance mise en place par Denis Bouad, dans laquelle je m'inscris totalement. Patrick Malavieille devrait succéder à William Dumas au poste de président de l'EPCC (élection prévue courant février, NDLR). Avec le vice-président de l'EPCC est Philippe Pécout, Patrick Malavieille nous ont reçus il y a quelques semaines pour écouter nos attentes. Alors, je ne suis pas communiste et je ne le serai jamais, mais j'aime cette façon constructive de travailler.

Pendant la campagne des départementales, vous proposiez la gestion du Pont-du-Gard sous la forme de DSP (Délégation de service public) comme c'est le cas pour les Arènes de Nîmes. Que reste-t-il de cette proposition ?

Il n'a jamais été question de tout privatiser ! Moi, je me suis toujours battu pour que le Département diminue sa subvention annuelle (2,5 M d'€). À Nîmes, l'École supérieure des beaux-arts est bien géré en EPCC. Pour diminuer cette subvention, il faut que les membres du conseil d'administration votent à l'unanimité de statuts qui incluront cette baisse. Je crois savoir que c'est un souhait du président Bouad. Pour le budget 2016, si cette subvention baisse, cela ira dans le bon sens.

*Établissement public de coopération culturelle. 

Lire aussiEXCLU La Chambre régionale des comptes met son nez dans les affaires du Pont-du-Gard

PONT-DU-GARD Le syndicat CFDT réagit aux remarques de la Chambre régionale des comptes

PONT-DU-GARD La politique salariale épinglée par la Chambre régionale des comptes

CHIFFRE DU JOUR 70 000 cartes délivrées gratuitement par le Pont-du-Gard

PONT-DU-GARD Chambre régionale des comptes : William Dumas (PS) s’explique sur la rémunération de son directeur

Propos recueillis par Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “PONT-DU-GARD Laurent Burgoa : « Le conseil d’administration doit jouer son rôle »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité