Culture

SOMMIERES Les Trad’Hivernales, cultures, musiques et danses le coeur au chaud

Zephir Combo pour les Trad'Hivernales édition 2016 (Photo DR)
Zephir Combo pour les Trad'Hivernales édition 2016 (Photo DR)

Le festival de musiques et de danses traditionnelles Trad'Hivernales démarre cette semaine à Sommières. Pour l'occasion, quelques changements logistiques sont à prévoir mais le rendez-vous des amoureux de la lenga d’òc et de la danse demeure incontournable dans le Gard et dans la région.

Capitale des musiques traditionnelles, productions diverses et bouillonnantes, portées par des musiciens talentueux de cultures diverses qui revisitent et composent à leur manière d’aujourd’hui un répertoire d’une grande richesse.

Cette année encore, c’est un véritable cocktail détonnant issu de toutes les régions de France et d’Europe qui vous est proposé.Les polyphonies de Cocanha ou Quaus de Lanla en star, "l’électrotrad" de Super Parquet, de la virtuosité d’Edaq, Faburden ou Lost Highway, l’éclectisme de Zéphyr Combo ou Balsy Swing... Si ces noms ne vous disent rien du tout, allez par curiosité jetez l'oreille du côté de Sommières, vous risquez d'être surpris et accroché par leur fureur de vivre.

L’Espace Lawrence Durrell étant en travaux pour plusieurs années, le festival déménage au Quai des Arts, ancienne gare, où les 2000 bolegaïres attendus pourront disposer d’un grand chapiteau (plus grand que dans l’ancienne formule) chauffé avec parquet, d’une grande salle et d’une scène ouverte dans un espace aménagé pour le festival.

La bande akoustik, un rendez-vous incontournable (Photo DR)
La bande akoustik, un rendez-vous incontournable (Photo DR)

Samedi matin, de 11h à 12h30, La horde des hautbois, des sonneurs bretons et les Amis de Coriandre vont animer le marché de Sommières, on pourra aussi y danser grâce à un atelier sur la place du marché. Les pitchouns seront aussi de la fête avec le groupe Sous le Pont qui leur a concocté un balèti aux petits oignons à 18h !

Exposition, film, conférence, concert intimiste, stands gourmands, présentation d’associations occitanes, ... il y en aura pour toutes les envies. Et cette année ce seront les traditions carnavalesques languedociennes qui seront à l’honneur. Des ateliers d’instruments, de chant et de danse sont organisés et remportent chaque année un vif succès.

La programmation permettra d’avoir plusieurs spectacles de qualité en même temps sur ces différentes scènes. Autre nouveauté importante, l'apparition du troisième jour qui ne demandait qu'à exister! Le dimanche permettra aux festivaliers désirant finir tranquillement le week-end mais aussi le public familial de se donner rendez-vous lors du repas partagé. Una granda taulejada où chacun emmènera un plat de l’ostal à partager. Et bien sûr, l’après midi sera dansant et convivial.

Un programme riche, varié, éclectique et électrisant, pour lequel les prix d’accès sont doux : 10 euros le vendredi , 15 euros le samedi et une participation libre le dimanche. Un pass festival de 20 euros sera également disponible.

Sur scène mais aussi sur la piste, la danse se vit lors des Trad'Hivernales (Photo DR)
Sur scène mais aussi sur la piste, la danse se vit lors des Trad'Hivernales (Photo DR)

Pour la première année, l’association Coriandre, dans le cadre d’un partenariat avec la FéMAG (Fédération de Musiques Actuelles du Gard) et en collaboration avec la totalité du Réseau de Coopération des Acteurs de musiques actuelles en Languedoc Roussillon, propose une table ronde le vendredi 15 janvier à Sommières de 14h00 à 17h00, lors de la 17ème édition des Trad’hivernales.

Le thème de cette rencontre portera sur le thème "La place des musiques traditionnelles dans les dispositifs des musiques actuelles de la nouvelle grande région". L’objectif est d’échanger sur les enjeux de la mise en réseau et de la coopération et d’établir un état des lieux du secteur, en confrontant les expériences sur ces deux territoires qui s’unissent.
La spécificité, la richesse et la diversité des musiques traditionnelles ainsi que l'esthétique issue du courant musical des musiques du monde seront naturellement abordés.
Les répertoires des musiques traditionnelles, souvent liés à la danse et prenant, dans nos régions, racine dans la tradition occitane, sont un formidable chaudron qui collecte, transforme, actualise et transcende les traditions. La rencontre est destinée aux acteurs des musiques actuelles (festivals, structures de production, musiciens, centres ressources, …) avec la présence de techniciens de collectivités (Région, Départements, DRAC, …).

Appel à bénévoles

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité