A la uneFaits Divers

FAIT DU JOUR Rodilhan : 19 prévenus pour un procès hors norme

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

C’est ce matin que s’ouvre devant le tribunal correctionnel de Nîmes le procès de l’affaire Rodilhan. 18 aficionados devront répondre de violences en réunion et de vol. Jean-Pierre Garrigues, le dernier prévenu, qui sera absent pour des raisons de santé, est quant à lui poursuivi pour « organisation d’une manifestation non déclarée ».

Le samedi 8 octobre 2011, la finale du tournoi Graines de Torero doit se dérouler dans les Arènes de Rodilhan. Cette manifestation, organisée par Nîmes Métropole, est l’occasion pour des apprentis toreros de se confronter à des « becerros », des taureaux de deux ans. Mais, ce jour-là, rien ne va se passer comme prévu…

Dès le début du spectacle, des dizaines de militants anticorrida investissent la piste des arènes. Certains déploient des banderoles « Corrida = Torture » ou « Corrida = Barbarie », d’autres s’enchaînent au milieu de la piste. Une provocation inadmissible pour les aficionados qui viennent au contact des anticorrida. La situation dégénère : les aficionados frappent à coups de poing, à coups de pied les manifestants. Certains sont déshabillés, arrosés avec une lance à eau. Les insultes pleuvent. A l’issue de la manifestation, près de 70 personnes déposeront plainte.

L’enquête confiée à la compagnie de Nîmes est longue. Très longue. Les gendarmes reçoivent les plaintes au compte-gouttes. Une vidéo, tournée et fournie aux enquêteurs par les membres du Crac (Comité radicalement anticorrida), permet aux forces de l’ordre d’identifier certains auteurs. Au final, il y aura 43 parties civiles à ce procès qui s’annonce déjà exceptionnel.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “FAIT DU JOUR Rodilhan : 19 prévenus pour un procès hors norme”

  1. « …près de 70 personnes déposeront plainte. ….Les gendarmes reçoivent les plaintes au compte-gouttes. » Ça quand même fait un gros compte-gouttes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité