ActualitésPolitique

EUROPE Franck Proust nommé membre de la commission d’enquête sur les émissions du secteur automobile

L'eurodéputé et premier adjoint UMP à la ville de Nîmes, Franck Proust, élu en 2009. Photo DR/
L'eurodéputé et premier adjoint UMP à la ville de Nîmes, Franck Proust, élu en 2009. Photo DR/

Ce jeudi 21 janvier, Franck Proust a été nommé membre de la nouvelle commission d’enquête sur les émissions du secteur automobile du Parlement européen, constituée pour un an suite au scandale de fraudes chez Volkswagen.

« Nous devons faire toute la lumière sur ces scandales. Nous le devons à nos conducteurs afin qu’ils aient à nouveau confiance dans l’industrie automobile. Mais la fraude de quelques dirigeants, de quelques techniciens ne doit pas mettre en péril l’ensemble de notre tissu industriel. Je ne le tolèrerai pas ! Le diesel, c’est notre marque de fabrique. L’industrie automobile européenne est une richesse pour notre croissance. Elle représente globalement ¼ de la production mondiale de véhicules à moteur, 12 millions d’emplois directs et indirects, et 90 milliards d’euros d’excédents commerciaux. »

« Nos travaux doivent par conséquent s’inscrire en faveur d’une stratégie européenne pour moderniser notre industrie, et non la condamner. Comme je l’avais d’ailleurs proposé dans mon rapport sur CARS2020, la stratégie en faveur de l’industrie automobile. Certaines de mes recommandations de l’époque sont mêmes aujourd’hui remises sur la table, comme la mise en place de tests en condition réelle de conduite pour ne pas fausser le jugement des conducteurs. Comme membre de la commission du commerce international, je plaide aussi pour une meilleure homologation des véhicules pour les marchés européens et américains. »

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “EUROPE Franck Proust nommé membre de la commission d’enquête sur les émissions du secteur automobile”

  1. Marché de dupes…que les USA et la Chine notamment arrêtent leurs simagrées. Ils sont les pollueurs en chef de la planète. Nous pouvons nous aussi jouer avec les normes à leur encontre.
    La Chine impose son adhésion au Statut d’Economie de Marché, fait du chantage et nous prend en otage lorsque les USA imposent le traité transatlantique à une UE soumise. STOP !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité