Actualités

VAUVERT St Mamet en appelle à là générosité pour un avenir local

L'équipe de Saint-Mamet, de nouvelles idées et des sourires pour empêcher le pire (Photo DR)
L'équipe de Saint-Mamet, de nouvelles idées et des sourires pour empêcher le pire (Photo DR)

Saint-Mamet est une entreprise vauverdoise incontournable dans le département et la Région. Elle connaît depuis quelques années des problèmes conséquents. Dernière idée en date venant des repreneurs au grand coeur, une grande campagne de communication et de visibilité pour que la marque se redresse, se replace, augmente ses ventes pour marcher toute seule.

"On vous propose de nous accompagner pendant au moins 6 mois pour cette aventure incroyable. On veut faire quelque chose qui paraît fou en France aujourd'hui mais je pense qu'on peut encore sauver un business en faillite... Saint-Mamet, vous connaissez certainement parce que ce sont les fruits au sirop, les confitures... C'est une entreprise qui a un petit peu perdue sa boussole depuis dix ans et, au moment où elle était en train de fermer, on a décidé de la sauver" évoque Matthieu Lambeaux, Président de Saint-Mamet qui en remet une couche après son grand et auguste geste ayant empêché la fermeture de l'entreprise.

Saint-Mamet, être un saint pour manger sain (Photo DR)
Saint-Mamet, être un saint pour manger sain (Photo DR)

"L'idée, c'est d'aller au-delà des 6 mois, ça voudra dire qu'on a gagné notre pari pour la sauver!" poursuit le Président. Pour Thierry Meynier, Président de la coopérative Conserves du Gard, qui représente "les agriculteurs qui cultivent des pêches, des poires, de cerise ou de prunes, nous allons tous relever le challenge au côté de Matthieu parce que la marque le mérite, les agriculteurs aussi et les consommateurs que vous êtes sont dans l'attente de cette réussite".

Car oui, la société est en grand danger... Saint-Mamet est un des spécialistes français des fruits en conserve mais aujourd'hui elle risque à nouveau de disparaître. Une équipe a pris le pari audacieux de sauver et faire renaître ce fleuron de l'agroalimentaire du sud de la France en redonnant espoir aux 1 000 familles de salariés et d’arboriculteurs vivant de cette exploitation fruitière. Pour les aider, pas 36 solutions... Likez, partagez, parlez de St Mamet autour de vous

Saint-Mamet
Saint-Mamet fait travailler des agriculteurs locaux et des familles entières (Photo DR).

 

"Si on peut avoir 100000, 200000 ou 300000 likes, ça serait génial car personne ne l'a fait! Aujourd'hui, les grands groupes et les multinationales ont des budgets incroyables pour faire ce type d'opération... Nous, on a rien puisque par définition nous sommes une entreprise en faillite! Mais on y croit car les produits le méritent! On a derrière nous près de 1200 personnes entre ceux qui travaillent dans l'usine et ceux qui travaillent dans les champs, on a 150 familles d'arboriculteurs, des gens qui depuis 40 ans plantent des arbres... Quand on sait qu'il faut 5 ans pour qu'un arbre de Saint-Mamet donne ses fruits pour que vous puissiez à votre tour les déguster, c'est long! On veut continuer cette belle histoire qui a commencé avec nos parents et nos grands-parents et qu'on veut pérenniser" conclut le président Matthieu Lambeaux.

Facebook

Linkedin

 

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “VAUVERT St Mamet en appelle à là générosité pour un avenir local”

  1. Au-delà de la générosité c’est d’une volonté dont St Mamet a besoin, d’une volonté politique.
    Il existe un marché -> les cantines scolaires. La mobilisation des conseils municipaux, de celui du département est essentielle.
    Sur le fond, nous importons des produits semblables moins chers par des coûts de production voire des subventions à l’exportation.
    Défendre la filière exige une nouvelle approche, cohérente et globale du marché.
    Le Front National a pour ambition de redéfinir les règles en ce sens.
    Vivre et travailler au pays, produire en France est toujours d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité