Actualité générale.

IL Y A 4 ANS… Le football féminin déjà à l’honneur à Nîmes

La match avait lieu
La match avait lieu le 15 février mais le staff français tenait une conférence de presse annonçant la rencontre à Nîmes le 4 février

Le 4 février 2012, Nîmes recevait la nouvelle, l'équipe de France de football féminin, alors en plein boum, allait rencontrer aux Costières la grande équipe des Pays-Bas.

La France aime le ballon rond et Nîmes encore plus! La ville bouillonne à chaque rencontre des Crocos mais en février 2012, son cœur allait battre au son de la Marseillaise. Un grand coup venait d'être réalisé par la commune qui accueillait alors un match internationnal qui serait diffusé en direct sur la TNT. En effet, après être passées en quarts de finale du Championnat d'Europe en 2009 en Finlande et en demi-finale de la Coupe du Monde en 2011 en Allemagne, les Bleues se présentaient à Nîmes avec l'intention de chahuter l'équipe nationale des Pays-Bas, une référence quand on parle football masculin mais en devenir quand on met l'affaire au féminin.

"C'est une équipe que nous devons redouter car, même si elles sont à la 14ème place du classement FIFA, (NDLR : la France était alors 6ème) à chaque fois que nous les avons rencontrées, elles nous ont tenu en échec" lançait le sélectionneur Bruno Bini qui voyait en cette rencontre un match de préparation à la qualification aux Jeux Olympique de Londres, une première pour la France. Et pour cause... Le match sera perdu 2 à 0 par les Bleues qui étaient en live sur Direct8 (chaine devenue D8) et le stade des Costières n'avait pas fait le pleine malgré l'attractivité de la chose et de la politique tarifaire.

4 ans plus tard, le football féminin tient toujours une grande part dans la vie nîmoise avec une équipe dans l'élite du championnat de France. De plus, une autre sélection nationale, celle de la Chine est actuellement dans le département et vient d'affronter l'équipe féminine de Nîmes Métropole. Bruno Bini, était encore présent car il entraîne la sélection chinoise, avec la ferme intention de se préparer au mieux pour les JO de Rio 2016! 0-0 pour ce match entre nîmoises et chinoises.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “IL Y A 4 ANS… Le football féminin déjà à l’honneur à Nîmes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité