A la unePolitique

SAINT-GILLES Le maire prêche pour son abbatiale

Le maire de Saint-Gilles Eddy Valadier aux côtés du préfet de Région Pascal Mailhos. Photo : Coralie Mollaret.
Le maire de Saint-Gilles Eddy Valadier aux côtés du préfet de Région Pascal Mailhos. Photo : Coralie Mollaret.

Hier Eddy Valadier a fait découvrir au préfet de région Pascal Mailhos le patrimoine de sa commune. L’occasion d’espérer quelques subventions... 

Si le maire Les Républicains de Saint-Gilles roule pour quelqu’un, c’est bien pour sa commune. Hier après-midi, Eddy Valadier a reçu le préfet de Région Pascal Mailhos. La dernière escale de la journée marathon du Toulousain en terre gardoise. Son hôte n’a pas perdu une minute pour lui faire découvrir « le patrimoine exceptionnel » de Saint-Gilles. Saint-Gilles qui est « historiquement liée à Toulouse », plaide Eddy Valadier, « c’est Raymond de Saint-Gilles qui est devenu comte de Toulouse lorsque son frère, Guillaume, est meurt (1094) lors d’un pèlerinage à Jérusalem ».

L’opération séduction d’Eddy Valadier est enclenchée. L’édile n’a plus qu’à laisser parler les magnifiques personnages bibliques gravés sur la façade de l’abbatiale. Une bâtisse du VIe siècle, classée en 1998 au patrimoine mondiale de l’UNESCO, au titre du bien en série « Les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ». Toutefois, ce patrimoine « n’a jamais fait l’objet d’une restauration globale », déplore Eddy Valadier, alors que « le site souffre aujourd’hui de nombreux désordres posant des problèmes de sécurité, d’accessibilité et de conservation ».

Dossier sous le coude, le maire a un autre atout dans la manche : photographies à l’appui, il dévoile au préfet le rayonnement de l’abbatiale outre-Atlantique : « la façade a été reproduite à New York et même en Pennsylvanie ! Elle est reconnue pour être un bijou de l’art roman ». Sous les yeux étonnés du préfet, Eddy Valadier poursuit en détaillant les travaux programmés pour le monument. Ces derniers sont estimés à 4 M d’€, un montant que ne peut supporter, à elle seule, la commune.

Les nombreux projets de la commune 

Alors, en bon VRP, le maire est allé à la pêche aux financements, sollicitant tour à tour la Région, le Département et Nîmes Métropole : « le Département dans ses investissements 2016 devrait faire un geste (…) L’agglomération également, qui ne peut pas ne pas aider son seul site classé à l’UNESCO », lance malicieux l’élu Les Républicains. La visite du préfet peut également être bénéfique à Saint-Gilles. Il y a quelques jours, un crédit exceptionnel de 1 Md € a été débloqué par le gouvernement. Entre les mains des préfets, ces fonds sonnants et trébuchants doivent servir à financer les investissements locaux. Et pourquoi pas « le réaménagement du centre-ville de Saint-Gilles », glisse le maire en référence à un autre projet de la municipalité saint-gilloise.

À la fin de sa visite, Pascal Mailhos semble conquis, assurant qu'il attend très vite les dossiers de la mairie. Enfin, Eddy Valadier joue son ultime carte en offrant au préfet un livre sur le patrimoine de la commune et des mets locaux. Comment y résister ?

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité