Actualités

DISPARITION Selon sa soeur, Xavier Miranda « na pas pu se volatiliser »

Xavier Miranda, le 31 décembre dernier (Photo DR)
Xavier Miranda, le 31 décembre dernier (Photo DR)

Depuis le 31 janvier 2016, Xavier Miranda, 27 ans, originaire de Veneux-les-Sablons en Seine et Marne, a disparu dans les environs de Gallargues-le-Montueux. Sa famille ne comprend pas cette disparition et souhaite relancer des recherches qui ont du mal à démarrer.

Les disparitions d'adultes sont bien souvent plus difficiles à dénouer que celles des mineurs. Xavier Miranda, un homme de 27 ans, venant de la région parisienne, a disparu depuis le 31 janvier dernier à Gallargues-le-Montueux. Sa soeur est la dernière personne a avoir été en contact téléphonique avec lui. Un différent aurait éclaté avec sa petite amie lors d’une soirée et Xavier aurait décidé d'en partir. Le jeune homme cherchait vraisemblablement à joindre Fontainebleau par ses propres moyens en prenant logiquement le TGV.

"Nous voulons vraiment diffuser son image car nous n'avons toujours aucune nouvelle et aucune piste à suivre après sa disparition. Notre  famille est venue à plusieurs reprises dans le Gard pour le chercher mais toujours rien... Il m'a appelé quand il sortait de la soirée, il n'avait presque plus de batterie et devait se rendre à la gare. Je suppose qu'il devait aller à la gare de Nîmes car à l'aller, il avait pris un billet Paris-Nîmes. En général, si mon frère a 2h de retard, il appelle. Il appelle toujours! Même sans batterie, il a dû croiser des gens qui avaient un téléphone et même s'il ne se souvenait plus de notre numéro, avec les smartphones, c'est très facile de les retrouver..." évoque la soeur de Xavier Miranda qui ne parvient pas à comprendre cette disparition et qui veut en parler au maximum de personnes.

Xavier Miranda (Photo DR)
Xavier Miranda est né le 18/04/1989  (Photo DR)

Et pour cause, les forces de l'ordre ne peuvent pas être au plus proche de l'affaire car les disparitions d'adultes sont fréquentes et souvent très réfléchies. "Il est difficile de faire comprendre à la Police que mon frère n'entre pas dans ces cas. On pourrait penser que c'est son choix, qu'il a voulu couper les ponts mais il n'était pas du tout comme ça. J'ai demandé à ses amis s'il avait des problèmes dont nous n'étions pas au courant mais là aussi, rien de tel. Je connais vaguement la personne chez qui il était car ils sont ensemble depuis peu mais c'est mon seul frère et dans ma famille nous tenons beaucoup à lui. Ma mère est une vraie maman poule, il n'y avait aucune tension entre nous. Je suis quand même allée à la gare pour l'arrivée de son train mais il n'en est jamais sorti... Il ne s'est quand même pas volatilisé, personne ne l'a vu nulle part, c'est incroyable!" affirme la soeur du disparu.

Le parquet de Nîmes a été saisi et la Police Judiciaire est actuellement en train de vérifier l'identité du corps retrouvé calciné sur l'ancienne route d'Anduze à Nîmes mais les premières descriptions ne vont pas dans le sens d'une seule et même victime. Xavier portait un jean, la victime calcinée, un survêtement noir Adidas. La victime mesurait 1,70m pour 69 kilos, Xavier 1,84m pour 65 kilos...

"Les promeneurs, les chasseurs, toutes les personnes qui veulent nous aider sont les bienvenues. Nous avons une page Facebook pour laquelle nous essayons d'être réactifs alors nous nous relayons de jour comme de nuit pour avoir le plus grand nombre d'informations sur sa disparition. Si les gens veulent coller des affiches, aider de quelque manière que ce soit, qu'ils le fassent, ça ne peut que nous aider".

Le soir de sa disparition, Xavier portait un jean, une chemise foncée avec des gros motifs blancs, des Converse noires, une doudoune noire avec un liseret et l’intérieur de la capuche orange, ainsi qu'un sac de sport. Depuis plus d'une semaine, Xavier peu avoir changé, une barbe un peu plus longue, des habits un peu moins propres...

Toute personne susceptible d’avoir des informations peut contacter la gendarmerie de Vauvert au 04 66 73 15 24.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité