Politique

GARD Le PS adopte un texte contre la déchéance de nationalité

PS parti socialiste

Ce soir, le débat sur la déchéance de nationalité s’est invité au conseil fédéral du Parti socialiste gardois. Un texte a été adopté à l’unanimité contre la mesure du gouvernement. 

Considéré comme le parlement du parti, le conseil fédéral est composé de militants appelés régulièrement à se prononcer sur la ligne politique de leur formation, tant au niveau local que national. Depuis plusieurs semaines, le débat sur la déchéance de nationalité fait rage à gauche. La fédération gardoise, même dirigée par un proche de Manuel Valls, Jean Denat, ne fait pas exception. Ce soir, lors du conseil fédéral, un texte se positionnant contre la mesure gouvernementale a été adopté à l'unanimité à l'issue d'un long débat. Ce dernier initié par la Motion B (frondeurs, NDLR) a été rédigé en accord avec toutes les motions.

Capture d’écran 2016-02-09 à 09.56.50

Dans ce document, les conseillers fédéraux préfèrent à la « déchéance de nationalité » une peine « d’indignité nationale ». Une mesure mise en place à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, qui touchait tous ceux qui avaient soutenu le régime de Vichy.

Jean Denat avance « le sens du débat et de l’écoute »

Loin du camouflet, Jean Denat estime, lui : « ce que l’on retiendra, c’est l’unanimité du vote et les applaudissements nourris de tout le conseil fédéral. Leurs membres retrouvent le sens du débat et de l’écoute. Nous sommes également engagés sur le chemin du respect des instances ». Et de conclure : « pour moi, la façon dont s’est tenue le conseil fédéral est un véritable sujet de satisfaction ». À suivre...

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “GARD Le PS adopte un texte contre la déchéance de nationalité”

  1. Quand on sait le nombre d’U.Européistes made in UMPS on se dit que l’indignité nationale va faire des ravages dans le camp de la soumission au système.

  2. donc qu’ils aillent jusqu’au bout, qu’ils ne soutiennent pas hollande aux présidentielles mais celui ou celle qui gagnera la primaire de la gauche

  3. Merci de rectifier votre article. Ce ne sont pas des membres de la motion B mais bien de la motion A qui ont été les premiers à proposer l’indignité nationale en place de la déchéance de nationalité.

    1. Mise au point ridicule ,ni motion B ,ni motion A ,c’est parti de l’examen de 2 textes trans motion des sections de Villeneuve les Avignon et Alésienne ,et du débat qui s’en est suivi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité