ActualitésCulturePolitique

NÎMES La première du Préfet Didier Lauga devant l’Académie de Nîmes

Didier Lauga, Préfet du Gard et président d'honneur de l'Académie de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Didier Lauga, Préfet du Gard et président d'honneur de l'Académie de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Devant la prestigieuse institution de l'Académie de Nîmes, Didier Lauga a tenu sa première audience de rentrée sur le thème de l'Etat d'urgence.

Comme le veut la tradition, chaque nouveau Préfet du Gard est nommé président d'honneur de l'Académie de Nîmes. Une coutume qui date de 1800, lorsque l'institution était recrée après avoir été supprimé pendant la période révolutionnaire. Sa création remonte à 1682, par lettres patentes accordées du roi Louis XIV qui avait attribué des privilèges à l'Académie de Nîmes à hauteur de ceux de l'Académie française. Depuis, l'institution n'a pas failli à son devoir, celui de valoriser le patrimoine nîmois au travers de son histoire, et de faire perdurer la mémoire historique. À l'hôtel Atria, c'est donc Didier Lauga qui a inauguré ce dimanche l'audience de rentrée devant "un parterre d'érudits". Le nouveau Préfet n'a pas tarit d'éloges sur l'Académie, "une noble institution qui rayonne depuis 1682, soulignant le besoin d'institution telle que la vôtre qui enrichit notre pays."

Le Préfet s'est longuement prononcé au sujet de l'Etat d'urgence et sa prolongation, précisant : "Cette décision n'est pas de mon ressort, le débat existe au plus haut niveau de l'Etat, mais a tout de même laissé paraître un avis sensiblement favorable, face à cette situation, chacun doit se souvenir de sa responsabilité. La sécurité est l'affaire de chacun". 

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, s'est également exprimé et n'a pas hésité à tacler la réforme sur l'orthographe qui a fait débat toute la semaine. "Qu'une réforme inutile de l'orthographe n'enlève pas l'accent à notre ville." Applaudissement dans les rangs, y compris pour Françoise Dumas, assise aux côtés de Frank Proust.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité