A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

NÎMES Sylvaine Cussot, lauréate 2016 des Trophées de l’Olympisme du Gard

Remise des trophées de l'Olympisme du Gard en compagnie de Virginie Razzano. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Remise des trophées de l'Olympisme du Gard en compagnie de Virginie Razzano. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Hier soir, la maison du Département remettait les XV ème Trophées de l'Olympisme du Gard. Au total, 13 récompenses ont été attribuées à des sportifs gardois, dont Sylvaine Cussot, lauréate 2016.

Existe t-il un sport qui ne soit pas pratiqué dans le Gard, hormis le bobsleigh ? Il est possible d'en douter, à en croire la diversité des acteurs sportifs gardois présents dans la salle de l'auditorium hier soir. Le conseiller départemental Jacky Valy souligne l'importance du sport : "C'est une vraie volonté de notre majorité car le sport n'est pas une compétence dévouée au département. Mais il fait parti intégrante de l'éducation et du vivre-ensemble. C'est du lien social." Et pour féliciter ces sportifs, bénévoles pour la plupart d'entre eux, Virginie Razzano, joueuse de tennis née à Dijon et qui a pris ses quartiers à Nîmes, était marraine de l’événement. Elle a pu échanger quelques mots avec chacun des gagnants et partager son expérience du sport de haut niveau, alors qu'elle fût 16 ème joueuse mondial de tennis en 2009. "Le seul ennemi qui puisse m'empêcher de continuer, c'est la blessure. J'ai encore envie de faire de belles choses." a t-elle déclaré.

Parmi les 13 vainqueurs, Sylvaine Cussot, championne de course à pied, a remporté le titre le plus prestigieux, celui du public. Avec 26 165 votes en sa faveur, elle devance Cyril Boujuau, élu homme le plus fort de France 2011, Jean Marc Pontvianne, champion de France Espoir d'athlétisme en 2014 et 2015, et Mouna Chebbah, joueuse de handball au HBCN. "C'est une discipline qui grandit mais encore peu connu" lâche t-elle avec un large sourire à propos du trail. Dernièrement, elle a remporté le 50 km de l’Eco Trail de Paris 2013, ainsi que l'Intégrale des Causses en 2014.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close