A la uneSociété

DANS NOS VILLAGES Servas s’offre une mairie flambant neuve

Inauguration de la nouvelle mairie de Servas en présence notamment du préfet Didier Lauga. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Inauguration de la nouvelle mairie de Servas en présence notamment du préfet Didier Lauga. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

La mairie flambant neuve de la commune de Servas, située sur le territoire d'Alès agglomération, a été inaugurée hier matin en présence de nombreux élus.

Dans ce petit village de 250 habitants, il est rare d'avoir autant de personnalités réunies en une seule fois. En fin de matinée ce samedi, les invités officiels, accueillis par le maire Roch Varin d'Ainvelle, sont arrivés les uns après les autres : le préfet du Gard Didier Lauga, suivi du sous-préfet d'Alès Olivier Delcayrou, du président d'Alès agglo Max Roustan, du député Fabrice Verdier, mais aussi des conseillers départementaux Carole Bergerie et Philippe Ribot.

Les habitants aussi étaient présents pour inaugurer leur nouvelle mairie, opérationnelle depuis l'été dernier. Il aura fallu plusieurs années pour que le projet aboutisse : la construction d'une nouvelle structure était nécessaire pour être en conformité avec la loi sur l'accessibilité. En effet, l'ancienne mairie se trouvait dans un bâtiment typique du 19e siècle, avec des escaliers en colimaçon. "Et avant les années 1900, les élus de l'époque avaient une mairie nomade, sans domicile fixe. Les réunions se tenaient dans le presbytère, au café du coin ou au domicile du maire", raconte l'édile. Les temps ont changé : aujourd'hui, la mairie est installée dans un édifice moderne, spacieux et accessible aux personnes à mobilité réduite. 296 000€, financés par la collectivité, le Conseil départemental et l’État, ont été investis dans cette réalisation.

"Quand nous avons décidé de ce projet, les communes rurales avaient encore l'espoir d'exister !", lance timidement le premier magistrat devant le préfet, chargé de mettre en œuvre la loi sur la nouvelle organisation territoriale. La remarque n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd puisque Didier Lauga y a répondu dans son discours : "La volonté de l’État n'est pas de supprimer les communes. Quelque soit la carte que nous déciderons, nous garderons cette unité communale qui est essentielle". À en croire les propos du préfet, la nouvelle mairie aurait donc encore de beaux jours devant elle.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “DANS NOS VILLAGES Servas s’offre une mairie flambant neuve”

  1. « Quand nous avons décidé de ce projet, les communes rurales avaient encore l’espoir d’exister ! ». Ce maire a raison , cette mairie est superflue compte tenu du transfert des compétences à l’Agglo c’est à dire à la techno structure du maire d’Alès. Le Préfet le sait bien. Le maire sera au mieux et provisoirement, un concierge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité