ActualitésSociété

LE VIGAN Abattoir : le ministre de l’agriculture ouvre une enquête

Sous les rires de ses collègues, un employé s'amuse à életrocuter un mouton. L214/DR
Sous les rires de ses collègues, un employé s'amuse à életrocuter un mouton. L214/DR

A la suite de la mise en ligne ce jour sur Internet d’une vidéo tournée dans l’abattoir du Vigan qui montre des actes de maltraitance envers des animaux, Stéphane Le Foll, Ministre de l'agriculture, a immédiatement diligenté une enquête de la Brigade nationale d’enquête vétérinaire et phytosanitaire "afin de mettre un terme à ces pratiques inacceptables, de faire toute la lumière sur les faits dénoncés et de déterminer les responsabilités", souligne-t-il dans un communiqué.

Et d'ajouter : "Je condamne avec la plus grande fermeté ces pratiques intolérables, et je fais de la protection animale une priorité d’action pour mon ministère. Dès novembre 2015, j'ai donné instruction aux Préfets de s’assurer de la prévention de tout acte de maltraitance lors de l’abattage".

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “LE VIGAN Abattoir : le ministre de l’agriculture ouvre une enquête”

  1. C’est un métier terrible, c’est le cas de quasi tous les abattoirs: le personnel pète les plombs… Et finit par relever de la psychitrie !
    Il y a une solution: la vigilence citoyenne: des web-cams librement accessibles 24/24 dans TOUS les abattoirs.

  2. Au delà d’une enquête, cette énième affaire doit permettre de poser l’ensemble du dossier sur la table pour redéfinir les règles d’élevage et d’abattage jusqu’aux importations -> La filière ne doit pas être mise en concurrence déloyale avec des pays pratiquants des méthodes indignes (la Suisse interdit l’abattage par égorgement à vif sur son territoire, ce qui favorise les importations de viande d’animaux ayant subi cette pratique)
    Les accords internationaux doivent être modifiés ou dénoncés par : principe de souveraineté nationale.

  3. LA HONTE DU VIGAN. COMMENT UNE DIRECTION EET DES EMPLOYES PEUVENT EN ARRIVER LA ? JOUIR DE LA SOUFFRANCE DE LA BETE. CES HOMMES LA SONT BIEN SUR DES ABRUTIS MAIS SONT EGALEMENT DANGEREUX IL FAUT LES METTRE HORS D’ETAT DE NUIRE ET DEJA PROCEDER A LEUR LICENCIEMENT AVANT DE RENOUVELLEER LES EQUIPES AVEC DES GENS QUI SONT CAPABLES DE RAISONNER ET NON DES ANIMAUX
    LA MAIRIE, LE CONSEIL MUNICIPAL, LA COMMUNAUTE DES COMMUNES SONT SOLIDAIREMENT RESPONSABLES ET DONC AGELEMENT COUPABLES
    QUELLE HONTE POUR CETTE VILLE… APRES ALES EN PLUS…

  4. Dans ces affaires d’abattoirs (Alès , le Vigan …) et certainement d’autres sont dans le même cas, je ne comprends vraiment pas pourquoi à notre époque en 2016 avec des technologies très avancées des moyens considérables que nous avons…
    L’homme est allé sur la lune..
    L’homme prépare la conquête de mars…
    etc …
    Et nous laissons tuer encore des animaux de façon barbare et nous laissons surtout des hommes pratiquer cela en toutes impunités.
    Ou est l’encadrement de ces personnes?
    Ou sont les contrôles ?
    Mettons les bonnes technologies en place, des cameras de surveillances et que les équipes de management des abattoirs fassent leur boulot.
    Laxisme quand tu nous tiens!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité