Politique

GAZ DE SCHISTE Le groupe PCF du Département appelle à la mobilisation

Christian Bastid, président du groupe PCF au Département. Photo : Eloïse Levesque / Objectif Gard.
Christian Bastid, président du groupe PCF au Département. Photo : Eloïse Levesque / Objectif Gard.

Suite à l'appel à mobilisation des collectifs impactés par le permis de Montélimar, dont Total a récupéré l'autorisation d'explorer (lire ici), le collectif Basta!Gaz Alès appelle élus et citoyens à se rassembler en masse le 28 février prochain à Barjac. L'appel est également relayé par le groupe communiste du Gard. A travers un communiqué, ces derniers demandent à ce que « que la loi réforme le code minier pour dire clairement que la France laissera sous terre ces fossiles. Ce n’est pas la fracturation hydraulique qu’il faut interdire mais l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère ». Et de réclamer également « l’abrogation de tous les permis et autorisations litigieuses ».

« La France, qui a fait le choix dernièrement de la transition énergétique, avec la COP 21, doit maintenant respecter ses engagements et entendre la voix des peuples de nos territoires », poursuivent les élus, « ce pays croit en sa beauté et en sa qualité de vie et jusqu’à la victoire, réaffirmons : Gaz et huile de schiste ni ici, ni ailleurs, ni maintenant, ni demain ! No Gazaran ! ».

De nombreux élus d'autres groupes devraient par ailleurs participer. Le député PS Fabrice Verdier et le président d'Alès Agglo Les Républicains Max Roustan ont notamment annoncé leur présence.

Lire aussi :

GAZ DE SCHISTE Les antis se préparent avant le grand rassemblement du 28 février

GAZ DE SCHISTE Permis de Montélimar : Total de nouveau autorisé à explorer

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GAZ DE SCHISTE Le groupe PCF du Département appelle à la mobilisation”

  1. Bien sur les énergies durables, renouvelables mais encore et toujours nous importons du pétrole et du gaz (Arabie, Qatar, Algérie…) sans que cela inquiète les écolos et le PCF à géométrie variable.
    Personne ne veut de la fracturation pour exploiter le gaz de schiste mais s’il s’agit d’un réservoir de quelques millions de m3 exploitable par un forage conventionnel, on fait quoi ?
    Laissons les chercheurs chercher et trouver. Le gaz de schiste pourrait devenir non pas l’ennemi à abattre mais une source d’enrichissement y compris en emploi à apprivoiser.
    Surfer sur la vague verte est une chose, prendre et assumer ses responsabilités en est une autre.
    Quelle est la position du PCF et de ses alliés  » écolos » sur le nucléaire et les importations de gaz et de pétrole ?
    Les experts estiment à 50 ans d’indépendance énergétique avec le gaz de schiste, le temps de développer en parallèle une énergie différente sans tomber dans l’extase du tout écolo (les panneaux solaires posent question tout comme le marin et l’éolien) car toute activité a des conséquences.
    Le comble serait que demain nous importions du gaz de schiste US dans le cadre du TAFTA ou Chinois aprés l’adhésion de ce pays au Statut d’Economie de Marché…avec l’aval du PCF et des écolos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité