ActualitésCulture

LIVES AU PONT Mobb Deep, Birdy Nam Nam, Naive New Beater, la programmation 2016 au complet

La sixième édition des Lives au Pont devrait tenir toutes ses promesses. Crédit Photo Clément Puig.
La sixième édition des Lives au Pont devrait tenir toutes ses promesses. Crédit Photo Clément Puig.

La sixième édition des Lives au Pont a été dévoilée dans son intégralité ce mardi. Sans surprise, l'accent est porté sur la musique électronique et le hip-hop.

Jeudi 7 juillet. De la pop pour faire le lien entre l'électronique et le hip hop. Dès le jeudi 7 juillet, les parisiens de Naive New Beater ouvriront les festivités avec leur son teinté de pop, de hip hop, d'electro, de rock. Un savant mélange dont résulte une musique festive qui plaira sans aucun doute au public des Lives au Pont. La même soirée, Synapson, duo également français dont le deuxième album "Convergence" est sorti il y a quelques mois, seront sur la scène pour un set electro pop dont ils ont le secret. Autre duo mais cette fois originaire de Seattle, Odesza, qui vient tout juste de publier un nouvel EP de remixes "Its only (feat. Zyra)", accompagné de Fakear, compositeur de musique électronique très prolifique depuis 2011 avec déjà 6 EP à son actif. Jamie XX, membre du groupe The XX concluera cette première soirée. Les changements de plateau seront assurés par les montpelliérains Sunday, Garfield et Bouzigues.

Vendredi 8 juillet. Après le groupe mythique Cypress Hill, le Lives au Pont continue leur épopée au coeur du hip hop old school avec Mobb Deep, groupe new yorkais composé d'Havock et Prodigy à qui l'on doit des morceaux fondateurs comme Shook One pt II ou Survival of the Fittest. Et après le Old School, place à la nouvelle génération avec Nekfeu dont le premier album Feu (2015) a été un succès immédiat, après son passage dans les crews 1995 et l'Entourage. Les trois mc's de Set & Match viendront conclure ce volé hip-hop pour laisser place à Para One, dj et ancien producteur du groupe TTC. Son cv est assez éloquent : producteur pour Le Club des Loosers, Svinkels et compte une bonne trentaine d'EP, albums et remixes à son actif. Le slovène Gramatik sera également de la partie, lui qui a débuté dans le hip hop, le jazz et la soul pour finir aujourd'hui à un style qui oscille entre dub step et techno minimale. L'année 2016 sera aussi celle du retour des français de Birdy Nam Nam avec un nouvel album à faire valoir, "Dance or Die".

Encore deux groupes seront à ajouter à la programmation, à savoir les gagnants du tremplin des Before ce 22 avril à l'espace culuturel de Sauve. Le choix se fera entre Miximetry, VSO, The Dualz et Ilhaam Project.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité