A la uneActualités

CLARENSAC Le Ministre Cazeneuve inaugure la gloire de son père

Parmi tant d'autres, Didier Lauga (Préfet), Yvan Lachaud (Président de Nîmes Métropole), Marjorie Enjelvin (Maire de Clarensac) et Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur (Photo Anthony Maurin)
Parmi tant d'autres, William Dumas (Député), Didier Lauga (Préfet), Yvan Lachaud (Président de Nîmes Métropole), Marjorie Enjelvin (Maire de Clarensac) et Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur (Photo Anthony Maurin)

L'école maternelle de Clarensac porte désormais le nom de Gérard Cazeneuve, ancien directeur de l'école élémentaire du village. Son fils, Bernard, aujourd'hui Ministre de l'Intérieur, inaugurait les lieux qui ont pourtant plus de 40 ans.

L'école ne portait pas de nom, on lui en a trouvé un! Et logique en plus. Petite séquence émotion pour le Ministre de l'Intérieur avant qu'il ne se rende à la simulation d'attentat organisée à Nîmes. En effet, Bernard Cazeneuve a inauguré l'école qui porte le nom de son père.

"Je suis évidemment très heureuse de recevoir Bernard Cazeneuve. Notre village est un village d'amitié, de solidarité, de traditions, d'engagement et de valeurs. Nous protégeons et réhabilitons les bâtiments qui ont du sens. Ici, il y a 153 élèves répartis en 6 classes. Cette école traverse le temps en toute discrétion mais elle n'avait pas de nom... Il fallait qu'elle soit reconnue par un nom! Vous défendez le pays, vous luttez contre l'obscurantisme et le terrorisme. L'école, elle aussi s'engage dans ces luttes et l'évidence guide notre choix!" note Marjorie Enjelvin, Maire de Clarensac.

Et Marjorie Enjelvin de reprendre en la présence d'un Bernard Cazeneuve ému "J'en perds presque mon latin... Je ne sais plus trop à qui je m'adresse, au Ministre de l'Intérieur ou au fils de Gérard Cazeneuve? D'ailleurs, je ne sais presque plus qui je suis... La maire du village ou l'élève de Gérard Cazeneuve, cet homme passionné par son métier qui avait voulu fêter de la plus belle manière le bicentenaire de la Révolution en 1989 alors qu'il était directeur de l'école élémentaire? C'était un directeur sévère mais attentionné".

Sous la plaque qui lie le père de Bernard Cazeneuve, Gérard Cazeneuve, à son école de Clarensac (Photo Anthony Maurin)
Sous la plaque qui lie le père de Bernard Cazeneuve, Gérard Cazeneuve, à son école de Clarensac (Photo Anthony Maurin)

Pour William Dumas, député gardois, le tutoiement avec le Ministre est de mise. "Cher Bernard! Je t'avais demandé si nous pouvions donner le nom de ton père à cette école au détour d'un couloir durant les questions orales à l'Assemblée Nationale. Il n'y a pas plus bel hommage à ton père que de te mettre en avant car tu perpétues la croyance de ton père. Comme le disais Victor Hugo, les maîtres d'école sont des jardiniers en intelligences humaines".

Honoré de voir le nom de son père sur une plaque lui rendant hommage, Bernard Cazenneuve s'est montré joyeux et proche des convives, un peu comme s'il était à la maison (Photo Anthony Maurin)
Honoré de voir le nom de son père sur une plaque lui rendant hommage, Bernard Cazenneuve s'est montré heureux d'être à Clarensac et proche des convives, un peu comme s'il était à la maison (Photo Anthony Maurin)
Devant un auditoire attentif et ravi d'avoir dans ses murs le Ministre de l'Intérieur (Photo Anthony Maurin)
Devant un auditoire attentif et ravi d'avoir dans ses murs le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve prenait la parole dans l'ancienne classe de son père Gérard (Photo Anthony Maurin)

Toujours dans la retenue mais parfois dans l'émotion, le Ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a raconté sa vie, son enfance, sa jeunesse au côté de ce père si présent et montrant des valeurs qui parlent à chacun... "Je ne sais pas ce qu'il penserait s'il voyait un Ministre de l'Intérieur dans une école... Mais il y a plus profond que cette évidence! C'est un immense moment d'émotion pour ma famille, mes amis et ses élèves. Des souvenirs intacts me reviennent en tête. Je n'ai pas connu une enfance difficile car on a guidé ma vie. Le parcours de mon père justifie le nom de cette école car aujourd'hui les choses changent. Mon père a été mon maître d'école, je revois sa blouse bleue, ses plumes précieuses et sa superbe écriture en plein et délié, c'était un républicain passionné né comme ma mère en Algérie. Il était dans les syndicats, la politique, la solidarité et il n'aimait pas beaucoup qu'on remette en cause l'enseignant! A l'époque, les parents et bien sûr les élèves respectaient les enseignants. Il aimait les valeurs de la République et tous les matins, il donnait des leçons de morale à ses élèves que les parents renforçaient à la maison. La valeur cardinale de la République, c'est le respect" évoque le Ministre en terminant son allocution sur une citation de... Karl Marx!

La cérémonie avait lieu dans la salle où Gérard Cazeneuve enseignait. Il est d'ailleurs décédé dans une salle d'école.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité