Faits Divers

LES ANGLES/AVIGNON Un agresseur sexuel présumé trahi par son ADN

Photo d'archives / Objectif Gard
Photo d'archives / Objectif Gard

Les faits remontent au matin du 22 décembre dernier.

Peu avant 8 heures, une femme qui se rend à un rendez-vous professionnel prend un autostoppeur à hauteur de la commune des Angles.

Il se dit armé et tente de violer sa victime

L’homme âgé d’une vingtaine d’années, qui sent l’alcool, lui dit s’appeler Kevin et se présente comme originaire de Montpellier. Très rapidement, il se fait menaçant se affirme être porteur d’une arme à feu. Il oblige la conductrice à prendre des petites rues isolées de l’île de la Barthelasse, sur le Rhône à Avignon.

Il exhibe alors son sexe et dit à sa victime qu’elle est « sa chose » et qu’elle va subir une relation sexuelle non consentie, tout en la menaçant de mort. Une fois la voiture arrêtée, l’homme saisit le cou et les cheveux de sa victime pour diriger sa tête vers son sexe, mais la victime parvient à se dégager pour appeler à l’aide deux hommes qui passaient par là en voiture. « Kévin » sort alors de la voiture à son tour et affirme aux deux hommes qu’il est armé et qu’il ne doivent pas s’en mêler. Les deux hommes s‘enfuient, tout comme la victime, qui profite de la scène pour regagner sa voiture et démarrer en trombe.

L’ADN a parlé

La police va alors effectuer des prélèvements d’empreintes digitales et génétiques dans la voiture de la victime, notamment sur une bouteille manipulée par Kévin. Le profil génétique qui en ressort correspond à un avignonnais de 26 ans prénommé R., déjà défavorablement connu des services de police. L’homme a été interpellé hier matin.

La victime n’a pas pu l’identifier physiquement, mais a indiqué que la voix et les attitudes de l’homme interpellé correspondaient à celles de son agresseur, qui a nié les faits durant sa garde à vue. L’exploitation de son téléphone indique qu’il se trouvait sur les lieux le 22 décembre à 7h30. L’examen psychiatrique du mis en cause a conclu à une personnalité psychopathique avec des aménagements pervers voire sadiques et a souligné sa dangerosité.

Il a été déféré cet après-midi en vue d’une mise en examen pour tentative de viol.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité